Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 janvier 2021

L'Excellent Discours du Roi des Belges.

Le Roi a mis en avant jeudi le rôle central joué par la Belgique dans la vaccination contre le coronavirus. Il y voit un motif de fierté mais aussi une responsabilité à l'égard des autres pays. "Notre pays est aujourd'hui au centre des opérations de vaccinations un peu partout dans le monde, grâce à sa contribution au développement, à la production et à la distribution de vaccins contre le coronavirus. Ceci n'est pas le fruit du hasard, mais le...

Le Roi a mis en avant jeudi le rôle central joué par la Belgique dans la vaccination contre le coronavirus. Il y voit un motif de fierté mais aussi une responsabilité à l'égard des autres pays. "Notre pays est aujourd'hui au centre des opérations de vaccinations un peu partout dans le monde, grâce à sa contribution au développement, à la production et à la distribution de vaccins contre le coronavirus. Ceci n'est pas le fruit du hasard, mais le résultat d'une vision et d'une stratégie à long terme. C'est aussi le résultat de la coopération remarquable entre autorités et universités, entre le secteur public et l'industrie. Nous pouvons en être fiers. C'est aussi une grande responsabilité. Le monde entier nous regarde et compte sur nous", a déclaré Philippe à l'occasion du traditionnel discours aux autorités du pays diffusé cette année par visioconférence.

A cet occasion, le premier ministre Alexander De Croo a également délivré un discours, à voir et à lire ici dans son intégralité.

Ces réalisations doivent servir de modèle dans d'autres domaines, estime-t-il, notamment socio-économiques. La pandémie a exacerbé les défis qui s'y posent. "Si nous parvenons à bien les gérer, ils peuvent créer de nouvelles opportunités. Ces nouvelles opportunités sont nécessaires de toute urgence pour nous tous mais en particulier pour nos jeunes qui aspirent à des perspectives d'avenir. Cela demande de faire des choix audacieux pour accélérer la création d'emplois et d'entreprises, et pour renforcer l'inclusion sociale", a-t-il ajouté. Le chef de l'Etat a insisté sur l'importance d'investir dans l'enseignement et la formation, de stimuler l'esprit d'entreprise et de libérer des fonds publics pour le climat, la mobilité et la sécurité énergétique. Il a également demandé que les "talents de chacun" soient impliqués, sans oublier les seniors. Un plaidoyer qui implique une "réelle égalité des chances", notamment sur le marché de l'emploi "où trop souvent encore sévit la discrimination".

Le Roi a évoqué les changements internationaux, induits par la pandémie de covid-19 mais aussi par le Brexit et le changement de présidence aux Etats-Unis. Il a aussi salué la mise en place d'un nouveau gouvernement fédéral début octobre. "Depuis près de quatre mois maintenant, le pays est géré au niveau fédéral par un gouvernement de plein exercice. Ce gouvernement est l'aboutissement de notre processus démocratique. Il a fallu patiemment faire un long chemin afin de réunir différentes visions sociétales autour d'un projet commun. Aujourd'hui une équipe solide est en place et nous ne pouvons que nous en réjouir", a-t-il souligné.

vendredi, 22 janvier 2021

USA:Quel va être le futur de Melania Trump.

Belgique:Glikinet veut définir des modalités pour l’interdiction des voyages non-essentiels

«Il était clair depuis le début de la semaine» que la Belgique se dirigeait vers une interdiction des voyages non-essentiels à l’étranger, mais les modalités de la mesure doivent encore être discutées, a indiqué le vice-Premier ministre Georges Gilkinet (Ecolo) à son arrivée au siège du gouvernement vendredi matin.

«J’ai encore eu des contacts avec des collègues allemands et luxembourgeois (jeudi) et tout le monde en Europe va dans le même sens à ce sujet», a assuré M. Gilkinet.

jeudi, 21 janvier 2021

Donald Trump a gracié le rappeur Lil Wayne

Le président américain sortant Donald Trump a gracié 73 personnes, dont le rappeur américain Lil Wayne, a annoncé mercredi la Maison Blanche, peu avant la fin de ses fonctions.

"Le président Donald J. Trump gracie 73 personnes et a commué les peines de 70 autres", est-il indiqué dans un communiqué. Ni M. Trump, ni ses enfants ne figurent sur la liste des personnes bénéficiant d'une grâce.

Lil Wayne, désigné sous son nom de Dwayne Michael Carter Jr, la plaidé coupable le mois dernier de possession d'une arme à feu, délit pour lequel il risquait jusqu'à dix ans de prison.

L'interprète de "Lollipop" a été retrouvé en possession d'une arme et de munitions lors d'une fouille d'un jet privé par la police à Miami en décembre 2019. La loi en Floride interdit aux repris de justice de posséder des armes. L'ex-compagnon de Christina Milian, qui a une maison dans le sud de la Floride, avait selon le Miami Herald admis que le pistolet plaqué or trouvé dans ses bagages était le sien. L'arme lui aurait été donnée en cadeau pour la fête des pères.

Récompensé cinq fois aux Grammy Awards, Lil Wayne s'était affiché quelques jours avant l'élection présidentielle américaine aux côtés d'un Donald Trump tout sourire.

mardi, 19 janvier 2021

Centrafrique : L’opposition vilipende Mankeur devant l’Onu

Représentant de l’ONU en République centrafricaine, Mankeur Ndiaye est la cible de l’opposition dans ce pays.

Selon Walf Quotidien, le diplomate sénégalais est accusé d’avoir interféré dans la présidentielle du 27 décembre dernier et d’être responsable dans l’escalade de la violence qui a éclaté peu avant ces élections.

Dans une correspondance adressée dimanche au Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, la coalition de l’opposition (COD-202) a appelé à l’ouverture d’une enquête pour déterminer l’ampleur de son intervention et ses effets.

Le COD-2020 a souligné que Mankeur Ndiaye porte une responsabilité dans la crise sociopolitique actuelle au pays et, en conséquence, «une mission d’enquête s’avère nécessaire pour faire la lumière» sur des accusations portées contre lui par le COD-2020.

Selon les membres de la coalition de l’opposition, le ?eprésentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RCA, Mankeur Ndiaye, avait joué «un rôle néfaste» en Centrafrique «tout au long du processus électoral» qui avait pour conséquence «la violence armée» qui sévit actuellement en Centrafrique.

L’opposition centrafricaine a relevé que dès le début du processus électoral, elle avait émis plusieurs avertissements tant au gouvernement centrafricain qu’à l’ONU sur «des violations systématiques» du code électoral.

 

Seneweb.RFI

12:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mankeur |  del.icio.us |  Facebook | | |

Belgique: Détecté dans le Royaume Le variant britannique inquiète les autorités .

Le Comité de concertation qui était prévu ce vendredi devrait être avancé. En cause, le variant britannique qui inquiète de plus en plus les autorités. 

Le Comité de concertation devait en effet se réunir ce vendredi pour évoquer, notamment, l’avenir des métiers de contact, comme les coiffeurs. Mais l’apparition de foyers du variant britannique pourrait bousculé l’agenda. Si une réouverture des salons de coiffure n’était pas à l’ordre du jour, l’idée était néanmoins de donner au secteur des perspectives.

Mais l’apparition en Belgique du variant britannique du coronavirus devrait pousser les autorités à avancer ce Comité de concertation.

Ce qui est sûr est que le coronavirus continue a faire mal.

@Métro.

jeudi, 14 janvier 2021

La France a les moyens pour trouver notre fille Diary Sow disparue en France

mercredi, 13 janvier 2021

COVID19:Vigilance, fermeture des frontières…: ce que préconisent les experts scientifiques face à l’augmentation des contaminations au coronavirus

La Belgique a enregistré en moyenne 2.070,2 cas quotidiens de Covid-19 entre le 3 janvier et le 9 janvier, en hausse de 30 % par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de l’épidémie, 20.194 personnes sont décédées en Belgique à cause d’une infection au coronavirus.

En moyenne, le Covid-19 a fait 50,7 morts chaque jour au cours de cette période, un recul de 25,1 %.

Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 124,4 patients atteints du Covid-19 chaque jour entre le 6 et le 12 janvier (-6 %). Le nombre de patients hospitalisés pour une infection au coronavirus s’élève à 1.960 (-3 %), dont 356 (-6 %) en soins intensifs.

Le taux de reproduction reste à 0,93, contre à 0,94 mardi.

Depuis le début de l’épidémie, le virus a contaminé au moins 667.322 personnes en Belgique.

Les experts en alerte

Le nombre grandissant de nouvelles infections au variant britannique du coronavirus inquiète les experts. Alors que le biostatisticien Geert Molenberghs (UHasselt/KU Leuven) suggère d’envisager la fermeture des frontières, le virologuqe Marc Van Ranst estime, quant à lui, que les règles pourront être assouplies dans deux mois au plus tôt – « à moins que la politique n’en décide autrement ».

13:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : covid19 |  del.icio.us |  Facebook | | |

mardi, 12 janvier 2021

France:Vœux du général de corps d’armée Philippe Loiacono, officier général de zone de défense et de sécurité sud-est et gouverneur militaire de Lyon, à la zone de défense et de sécurité sud-est.

lundi, 11 janvier 2021

Etats - Unis: Invasion du Capitole, Michelle Obama dénonce l'indulgence de la police

Elle pensait passer une bonne journée. Finalement, il s’est avéré que ça allait être un jour d’effroi. Pour dénoncer l’invasion du Capitole à Washington, Michelle Obama a tenu à prendre la parole sur les réseaux sociaux et n’a pas manqué de dénoncer Donald Trump et ses partisans qui ont participé au saccage. Mais en tant qu’Afro-Américaine, elle a surtout été consternée de voir le traitement somme toute modéré que les autorités policières ont réservé à ces militants, en bonne partie d’extrême-droite (avec 52 arrestations au total).obamamich.jpg

Le fossé entre une manifestation blanche et noire

Sur Instagram, l’ex-Première Dame commence en disant qu’elle s’était levée ce mercredi en se réjouissant de la victoire du démocrate Raphael Warnock, désormais sénateur de Géorgie. C’est en effet la première fois qu’un Afro-Américain obtient ce poste dans l’Etat où est né Martin Luther King.

Mais avec l’invasion du Capitole, quelques heures plus tard, la joie laisse place à la peur. «  J’ai regardé un gang organisé, violent, furieux d'avoir perdu une élection, monter le siège au Capitole des États-Unis. Ils ont fièrement agité le drapeau perfide de la Confédération dans les couloirs. Ils ont profané le cœur du gouvernement américain  », dit-elle en s’indignant de ce symbole de l’époque esclavagiste.

Mais ce qui la révolte au-delà des méfaits commis, c’est ce qui suit : «  et lorsque les autorités ont finalement repris le contrôle de la situation, ces émeutiers et membres de gang ont été escortés hors du bâtiment non pas menottés, mais libres de poursuivre leur journée  », constate-elle avant de rappeler la différence de traitement des forces de police envers le mouvement Black Lives Matter. «  Ceux qui ont qualifiés de déloyal à la patrie le fait de s'agenouiller pour une protestation silencieuse, pour tous ceux qui se demandent pourquoi on doit rappeler que la vie des noirs compte, [mercredi] a été un rappel clair que certains Américains sont, en fait, autorisés de dénigrer le drapeau et les symboles de notre nation. Ils n'ont qu'à avoir la bonne apparence  ».

Condamner le passé et se tourner vers l’avenir

Michelle Obama s’attaque ensuite à Donald Trump, qui est accusé d’avoir suscité le chaos au Capitole. «  Ce jour était l'accomplissement des vœux d'un président infantile et déloyal à la patrie qui ne peut supporter la vérité de ses propres échecs. Et les dégâts doivent être placés aux pieds du parti et des organes de presse qui l'ont joyeusement encouragé, sachant pleinement la possibilité de conséquences comme celles-ci  ».

Maintenant, ce qu’elle espère, c’est que la présidence de Biden augure de meilleurs jours. Elle termine enfin par un appel à la responsabilité de chacun pour passer cette épreuve : «  C'est à nous de jouer notre rôle. De tendre le bras. D'écouter. Et de chérir la vérité et les valeurs qui ont toujours fait avancer ce pays. Cela sera un processus gênant, parfois douloureux. Mais si nous nous y mettons avec un amour honnête et inébranlable pour notre pays, nous pourrons peut-être commencer à guérir  ».

mardi, 29 décembre 2020

Gabon: Ali Bongo Ondimba siffle la fin de la récréation

bongo.jpgA l’heure où l’économie est fragilisée par la crise du Covid-19, le président Ali Bongo Ondimba ne veut plus protéger une classe politique qu’il a promue et qu’il juge peu soucieuse de l’intérêt du pays.

Une semaine chrono. C’est le temps qu’a duré la polémique sur les abattements fiscaux, qui a provoqué début décembre la démission du ministre de l’économie, Jean-Marie Ogandaga. À la mesure d’un poison qu’on dispense au goutte-à-goutte, des documents accablants révélés par la presse et provenant de syndicats en grève au sein des régies financières ont discrédité ce pilier du gouvernement.

Sûr de son pouvoir et du soutien de la présidence, il avait cru pouvoir échapper à la reddition des comptes. Erreur. De soutien haut placé, il n’en a pas eu. Au contraire, lorsqu’il a remis sa démission le 8 décembre dernier à la demande de la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, le président Ali Bongo Ondimba lui a indiqué la porte de sortie.

Jeuneafrique

vendredi, 25 décembre 2020

L'international sénégalais Adramé Ndiaye emporté par le Coronavirus en France

L’ancien pivot de l’équipe nationale masculine de basket du Sénégal, Adramé Ndiaye, est décédé ce jeudi en France des suites du Covid-19, ont appris nos confrères auprès des proches de l’ancien basketteur âgé d’une soixantaine d’années.

Champion d’Afrique en 1980 à Rabat (Maroc) à l’âge de 22 ans, le défunt a joué à l’ASFO (Association sportive des fonctionnaires), à Bopp avant de s’expatrier en Côte d’Ivoire, en France et plus tard à Abu Dhabi.adramé.jpg

Il s’agissait d’une belle équipe dirigée à l’époque par Alioune Diop dit Lune. Elle comptait en son sein, Mathieu Faye, Moustapha Diop Gaucher, Oumar Dia Adidas 1 et aussi Bassirou Badji, coach de l’équipe nationale masculine championne d’Afrique en 1997 à Dakar, commentait le défunt en 2012 dans ‘’Na Woon Demb’’, une émission de la télévision privée, TFM.

Dans le même entretien, il rappelait avoir joué dans plusieurs clubs français dont Calais et Vitry-le François club avec lequel il a gagné une coupe de France.

En Côte d’Ivoire, il avait assuré y avoir joué grâce à son ancien coéquipier à Bopp, Aziz Mbengue.

‘’Le Stade d’Abidjan avait un président (André Raggi décédé en juillet dernier) qui voulait tout gagner à l’époque et il a essayé de bâtir un club puissant’’, a témoigné Mamadou Koumé, ancien reporter au quotidien le Soleil et ancien directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (APS).

‘’C’est un basketteur qui avait une relation particulière avec les médias qui venait souvent discuter avec les journalistes après un article’’, s’est souvenu Koumé qui a dirigé pendant plusieurs années l’Association nationale de la presse sportive
(ANPS).

‘’C’était des explications et c’est souvent dans un bon état d’esprit’’, a indiqué Mamadou Koumé, formateur pendant au CESTI (Centre des études et sciences et techniques de l’information).

‘’C’est un très bon basketteur, il fait partie d’une grande génération de basketteurs et il fallait être très bon pour pouvoir être retenu’’, a ajouté l’ancien reporter sportif.

 

Infos: sanslimites

mercredi, 23 décembre 2020

Le jumelage Saint - Pierre - le Boeuf France / Diaranguel Sénégal a 32 ans. Toutes nos félicitations au Doyen Dia initiateur de cette coopération décentralisée très active. Ici Son Excellence Alioune DIOP en allocution.

jara.jpg

mardi, 22 décembre 2020

Economie britannique:65.000 euros par camion; le poisson anglais pourrit dans les embouteillages de Douvres

BB1c863C.jpgC’est la semaine la plus chargée de l’année pour les pêcheurs britanniques, mais ils sont pourtant contraints de regarder les fruits de leur travail littéralement pourrir sur place. Suite à la fermeture des frontières entre le Royaume-Uni et le continent, ce sont des tonnes de poissons qui attendent de pouvoir être transportées, vraisemblablement trop tard.

Quarante-huit heures, c’est environ la durée de vie des crustacés que la Grande-Bretagne exporte vers le continent. Une fois ce délai écoulé, ils doivent avoir trouvé leur chemin vers la France, sous peine de ne plus pouvoir être consommés. Toutefois, alors qu’il s’agit de la semaine la plus chargée de l’année pour le secteur et que le poisson est au menu des festins de fin d’année, les frontières britanniques avec le continent ont été fermées suite à la découverte d’une variante beaucoup plus contagieuse du nouveau coronavirus. Avec à la clé, d’importantes perturbations, notamment à Douvres.

BAM

Sénégal: L'Ancien Premier Ministre Idrissa Seck et non moins Actuel Président du Conseil Economique,Social et Environnemental blinde son équipe.

idy.jpgAlors que la polémique ne désenfle pas autour de son absence au Conseil économique, social et environnemental (Cese), Idrissa Seck a posé un acte fort, ce lundi.

"Le président du Conseil économique, social et environnemental (Cese), M. Idrissa Seck, vient de renforcer son cabinet, en nommant deux conseillers spéciaux et un secrétaire général adjoint.

Le médecin-colonel Docteur Bamba Sissokho et Cheikh Tidiane Mbaye, ancien DG de la Sonatel, sont nommés conseillers spéciaux, ainsi qu’Ousmane Oumar Ba, comme Secrétaire général adjoint", renseigne une note parvenue à Seneweb.

samedi, 19 décembre 2020

Belgique :Bart De Wever reste "Grand" et dit ;"Je ferme la porte, avec le sourire": exclut une alliance avec le Vlaams Belang

Le président de la N-VA Bart De Wever exclut complètement samedi, dans les pages de journaux flamands, une future BB1c3ZTn.jpgcollaboration avec le parti d'extrême-droite Vlaams Belang. "Je ferme la porte, avec le sourire", dit-il à la Gazet van Antwerpen. "Je vais être clair: si je dois choisir entre cesser la politique et (travailler avec le Vlaams Belang), j'arrête immédiatement", enchérit-il auprès de Humo.

Interrogé par les deux journaux sur une éventuelle collaboration avec le parti d'extrême-droite, Bart De Wever a écarté toute ambiguïté. "Si c'est ça le futur, je ne veux pas en faire partie. Je ne vais pas me renier pour préserver mes fonctions. Je leur ferme la porte, avec le sourire."

 

Après les élections de mai 2019, Bart De Wever, en tant qu'informateur lors des négociations en vue de constituer un gouvernement régional flamand, s'était pourtant entretenu avec le Vlaams Belang. "Le moins que l'on puisse faire est d'inviter le deuxième plus gros parti de Belgique pour entendre" ce qu'il a à dire, justifie le président du parti nationaliste flamand.

Selon De Wever, le parti n'a pas changé

 

Si les propositions faites à l'époque par le Vlaams Belang sont qualifiées de "raisonnables" par M. De Wever, celui-ci insiste sur le fait que le parti n'a pas changé, soulignant qu'il "ne se passe pas un conseil communal (à Anvers, NDLR) sans que les conseillers du Vlaams Belang ne disent au moins trois fois que les musulmans et les Africains sont retardés".

Comment pourrait-il dès lors prétendre que ce parti est raisonnable et convenable? Une future collaboration avec le Vlaams Belang est dès lors définitivement exclue par Bart De Wever.

 

RTL info

vendredi, 18 décembre 2020

Coronavirus: Après Boris Johnson, Emmanuel Macron se "Covid"

covid19La contamination se fait à tous les niveaux. Au plus haut lieu des commandements des Etats à la base. Il faut respecter les mesures barrières, la distanciation, mettre son masque et se laver régulièrement les mains que se soit une rencontre de chefs d'états, de ministres, d'ambassadeurs, de prêtres ou même de marabouts,covid19 les recommandations restent les mêmes. Seules les rencontres des petits enfants, les petits anges font exception.

Ainsi, beaucoup de chef d'Etats européens se doivent être en quarantaine pour le moment. Il paraitrait que Charles Michel est testé négatif mais est il testé après la bonne période d'incubation? 

mardi, 15 décembre 2020

Londres: L'Etat va fermer ses pubs, restaurants, cinémas et musées

Londres et certaines régions du sud-est de l’Angleterre s’apprêtent à passer sous le plus haut niveau d’alerte en raison d’une poussée de la circulation du nouveau coronavirus, selon des députés britanniques qui en ont été informés lundi par le ministre de la Santé.

londre.jpgLe passage au troisième niveau d’alerte implique la fermeture des hôtels, pubs et restaurants, qui ne peuvent faire que de la livraison ou de la vente à emporter et des lieux culturels comme les cinémas, théâtres et musées.

Les salariés qui le peuvent doivent travailler à domicile et la population doit éviter les trajets non-essentiels. Les interactions sociales sont limitées, avec l’interdiction de se mélanger avec des personnes faisant partie d’un autre foyer, y compris à l’extérieur, à de rares exceptions.

Etablissements scolaires, magasins et salons de beauté et de coiffure peuvent rester ouverts.

Craignant une telle décision, le maire travailliste de Londres Sadiq Khan avait averti ces derniers jours que le recours au niveau le plus dur de restrictions serait « catastrophique » pour l’hôtellerie-restauration en cette période de Noël.

Face à la propagation du virus dans les établissements scolaires du secondaire, le gouvernement a mis en place dès la semaine dernière une campagne de dépistage massif chez les jeunes de 11 à 18 ans dans sept des 32 arrondissements de Londres et dans certaines parties de l’Essex et du Kent.

Deux des « borough » de la capitale britannique, ceux de Greenwich et Islington, ont opté pour la fermeture de toutes les écoles.

@Metro

lundi, 14 décembre 2020

Coronavirus: Abou Dhabi commence la vaccination du public d'après Belga

La capitale émiratie Abou Dhabi a commencé lundi à vacciner le public contre le nouveau coronavirus, selon une autorité sanitaire locale, cinq jours après que les Emirats ont approuvé le vaccin du géant chinois du médicament Sinopharm.

Le pays du Golfe est l'un des premiers à avoir commencé l'administration d'un vaccin à grande échelle, après le Royaume-Uni le 9 décembre ou encore les Etats-Unis ce lundi, qui utilisent eux le vaccin mis au point par l'allemand BioNTech et le géant américain Pfizer.

Les résidents d'Abou Dhabi peuvent désormais prendre rendez-vous par l'intermédiaire de la ligne d'assistance téléphonique des services de santé de la capitale (SEHA), a pu confirmer l'AFP lors d'un appel.

Selon la presse locale, au moins 45 hôpitaux et cliniques ont été équipés du vaccin Sinopharm, ayant, selon les autorités émiraties, une efficacité de 86%. Aucune étude à ce sujet n'a toutefois été publiée côté chinois, suscitant des critiques sur le manque de transparence.

Les Emirats ont officiellement enregistré plus de 186.000 cas de contamination depuis le début de la pandémie, dont 618 décès.

La vie a largement repris dans l'émirat touristique de Dubaï, après un confinement strict au printemps.