Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 23 mai 2022

Kevin De Bruyne Meilleur Joueur d'Angleterre le Samedi et Champion d'Angleterre le Dimanche. 2022? C'est KEVIN

kevin.jpg

COMMUNIQUÉ DE LA FSF AU SUJET DU JOUEUR IDRISSA GANA GUEYE ! La Fédération Française de Football fusiée

Courrier du Conseil National de l’Ethique au Joueur Idrissa Gana Guéye :

Quand l’éthique se base sur l’hypothétique et le diktat, la liberté individuelle est en péril.

C’est avec une grande surprise (et une grande inquiétude sur le traitement de certains joueurs essentiellement d’origine africaine, disons le clairement) que la Fédération Sénégalaise de Football a pris connaissance de la lettre du 17 mai 2022 portant en-tête de la FFF(Fédération Française de Football) et censée venir de son Conseil National de l’Ethique.Idrissa_Gueye.jpg

S’il est difficile de trouver les bases légales, statutaires ou réglementaires d’une telle démarche dans les textes du Football ou du sport en général , sa finalité est par contre claire : contraindre le joueur à faire ce que son libre arbitre ne l’incline à faire.

Est-on vraiment dans cette France que l’on nous avait contée et racontée dans nos écoles, celle qui a comme devise la liberté, la fraternité et de l’égalité pour tous ?

Comment une instance qui prétend promouvoir l’éthique dans le Football peut se fonder sur des supputations pour s’adresser à une personne pour lui enjoindre de s’exprimer et pire encore de s’afficher avec le maillot aux couleurs LGBTQI+ pour mettre fin aux dites supputations ?

Cela ne rappelle-t-il pas ces pratiques d’un autre temps dans les salles de classes des écoles où pour punir l’élève « insoumis », le maître ou le professeur le mettait au supplice de l’humiliation devant ses autres camarades de classe pour la sanction comme pour l’exemple ?

Il est un principe élémentaire en droit qui dit que nul ne peut être tenu à apporter la preuve d’un fait négatif.

Pourquoi le dit Conseil national d’éthique n’a-t-il pas commencé par demander aux médias français qui ont porté l’accusation d’apporter la preuve de leurs allégations ?

Mieux, pourquoi ne s’est-elle pas adressée au club du joueur qui a communiqué sur les raisons de la non participation d’Idrissa Gana Guéye au match de la polémique ?

La tournure de la correspondance est d’autant plus inquiétante en ce qui concerne le respect des droits élémentaires du joueur Idrissa Gana Guéye qu’on y lit cette phrase qui sonne comme une sentence comminatoire sans jugement préalable : « en ne participant pas à cette opération, vous validez le comportement discriminatoire, le refus de l’autre et pas seulement de la communauté LGBTQI+. »

La suite est sans commentaire car elle traduit en elle-même toute la dimension des préjugés de l’auteur de cette lettre éthique :  »Nous devons tous nous sentir concernés par toutes les discriminations et pas seulement celles qui nous touchent personnellement. »

Manifestement et inconsciemment, au moment d’écrire sa lettre, le sieur Patrick Anton n’a pas pu s’empêcher de mettre en lien la situation qu’il décrit ou déplore avec la couleur (ou la religion) de Mr Idrissa Gana Guéye.

Ce faisant, s’est-il rendu compte qu’il est en train de stigmatiser le dit joueur en le classant d’emblée et sans son avis dans la catégorie des personnes discriminées ?

Ainsi se présente toute la problématique des libertés de nos jours, elles ne sont plus universelles : il ya celles que l’ont promeut voire impose, même au forceps s’il le faut, d’autres pour lesquels on détourne la tête et qui ne bénéficieront jamais d’une journée de championnat dédiée malheureusement.

S’il ya quelqu’un qui doit clarifier sa situation ou faire amende honorable, ce n’est point Idrissa Gana Guéye mais bien Mr Patrice Anton du Conseil National d’éthique de la FFF qui non content de chercher de la fumée là il n ya point de feu est pris en flagrant délit de menaces voilées et de propos discriminatoires à l’encontre d’un joueur professionnel dont le seul tort est de ne pas avoir joué un match de championnat, ce qui au demeurant jusqu’à plus ample informer est un fait courant et ne concerne que les relations entre ce dernier et son club employeur.

La Fédération Sénégalaise de Football se voit obligée dans de telles circonstances et sans préjudicier en aucune manière aux règles qui régissent le Football dans une association sœur, d’exprimer toute sa solidarité au Joueur Idrissa Gana Guéye, membre de l’équipe nationale du Sénégal et dont elle peut témoigner des qualités humaines exceptionnelles et de son sens poussé du respect de l’autre sans concession sur le respect qu’on lui doit lui-même en tant personne jouissant d’une totale liberté de conscience.

Elle se réserve également le droit de saisir les instances internationales compétentes dans le domaine du sport ou en matière de droits de l’homme pour que ce qui ressemble à un harcèlement institutionnalisé cesse.

Dakar, le 19 mai 2022

La Fédération Sénégalaise de Football

jeudi, 12 mai 2022

Kevin De Bruyne fait le job

Steve Van Herpe

Steve Van Herpe est rédacteur de Sport/Voetbalmagazine.

Who's the man? Au lendemain de l'annonce du transfert d'Erling Haaland à Manchester City, Kevin De Bruyne a rappelé contre Wolverhampton qui reste le patron des Citizens.

L'histoire raconte que lorsque Kevin De Bruyne jouait au football dans le jardin avec ses amis, on lui demandait de ne pas tirer du pied droit pour que les plantes survivent à son passage.

On ne sait pas si Wolverhampton lui aa demandé de faire la même chose ce mercredi soir, mais le pied gauche de KDB a suffi pour inscrire trois buts en seulement 24 minutes. En deuxième mi-temps, il a planté une quatrième rose dans le jardin des Wolves, cette fois, du pied droit.

Sur deux de ses quatre buts, il n'a pas spécialement voulu marquer lui-même, mais a donné la possibilité à Raheem Sterling et Phil Foden de le faire. Comme ces derniers ne parvenaient pas à conclure, KDB était, coïncidence ou pas, à la bonne place pour expédier le ballon au fond des filets.

Sterling plantera encore un cinquième but pour les Cityzens qui conservent donc la tête de la Premier League avec trois unités d'avance sur Liverpool.

11:33 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : de bruyne |  del.icio.us |  Facebook | | |

un but de tueur: entouré de quatre adversaires, Romelu Lukaku trouve la faille et scelle la victoire de Chelsea

En s'imposant 0-3 à Leeds avec un but de Romelu Lukaku, Chelsea a quasiment en poche son ticket pour la Ligue des Champions. Les Blues, qui ont disputé 36 matches, comptent 70 points, 8 de plus que Tottenham (5e, 35 matches). Par contre, le maintien se complique pour Leeds (34 points, 18e), qui s'est retrouvé à dix suite à l'exclusion de David James (24e).

Chelsea a ouvert la marque sur sa première véritable offensive par Mason Mount (4e, 0-1). Leeds avait dur et l'exclusion de James (24e) ne lui a pas rendu la vie plus facile. Au bord la rupture, les visiteurs ont tenu bon malgré les nombreuses frappes adverses et notamment une reprise de la tête de Lukaku sur un centre de Reece James (34e). En seconde période, Chelsea a assuré grâce à Christian Pulisic (55e, 0-2) et Lukaku (83e, 0-3).

mardi, 10 mai 2022

Sadio Mané régale le monde du Football, probable Ballon d'Or

sadio mané

En visite en Ukraine, Charles Michel a été forcé de se mettre à l'abri à cause des frappes de missiles

En visite surprise à Odessa, grande ville du sud de l'Ukraine, le président du Conseil européen Charles Michel a été forcé de s'abriter en raison de frappes de missiles, a rapporté un responsable de l'UE.

Selon cette source, lors d'une rencontre entre M. Michel et le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal, "les participants ont dû interrompre la réunion pour se mettre à l'abri car des missiles ont à nouveau frappé la région d'Odessa".

14:29 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ukraine |  del.icio.us |  Facebook | | |

lundi, 25 avril 2022

CONNAISSANCES AVEC L'EMPIRE DU MALI .

Empire du Mali
Mandingue ou du mali (Mandé)
" Créé au XIIIe siècle par Sundjata Keïta. Il connut son apogée au XIV siècle, s'étendant entre le Sahara, l'Océan Atlantique et la Boucle du Niger soit sur les actuels pays : Sénégal, Gambie, Guinée, et Mauritanie.
Selon les griots (personne qui transmettent les traditions orales), Sundjata Keïta est né handicapé et ce n'est que tard qu'il a pu marcher.Persécuté par son frère aîné Dankaran Tuman, il s'exile à Néma. En 1230, il devient roi, réunit les clans malinkés à Siby. Il sera à la tête d'une armée composée de dix mille cavaliers et cent mille fantassins contre le roi du Sosso. En 1235, Sundjata Keïta bat l'armée de Soumaoro à Kirina. Selon la légende, Soumaoro disparaît dans les montagnes. Sundjata Keïta conquiert alors tous les royaumes de la région qu'il unifie pour former l'Empire du Mali.
Il est proclamé « Mansa » ce qui signifie « Roi des rois ». Il met en place sous l'impulsion de son fils Ko Madi, une organisation administrative et militaire. La population est répartie en 30 clans : 16 clans d'hommes libres; 4 clans de griots; 5 clans maraboutiques, et 5 clans d'artisans. Pour rassembler ces clans, il instaure le système de parenté et met en place deux gouvernements militaires au Nord à Soura et au sud à Sankaran.Empire du Mali
Il établit la capitale de l'empire du Mali à Niani disparue depuis dont on pense qu'elle était localisé entre soit la Guinée soit le sud-est du Mali actuel. Le roi nommait les généraux était à la tête des opérations militaires, l'armée était divisée en petit groupe dans chaque état de l'empire, mais restait sous le commandement de chaque gouverneur (civil) que l'on nommait Diamanatigui ou Farba. Dans les villages l'autorité est exercée par le chef politique, en accord avec le grand prêtre qui sont tous deux sous l'égide du Farba garant de l'autorité de l'empereur.
Le Diamanatigui était celui qui prélevait les impôts dans le royaume, mais aussi auprès des peuples résidant à la périphérie de l'empire.
Après toutes ces conquêtes, le règne de Sundjata Keïta fut synonyme de paix, de prospérité et de liberté avec la proclamation de la Charte du Manden. L'empire du Mali regroupait alors des populations issues de différentes ethnies (Malinkés, Bambaras, Wolofs, Toucouleurs)
Sundjata Keïta meurt en 1255, vraisemblablement par noyade .
Successeur de Sundjata, Mansa Oule renouvelle la tradition inaugurée par Barandana (anciennement roi du Mandigue qui se converti à l'Islam), en se rendant à La Mecque. Il agrandit L'empire en annexant vers l'Ouest, le Bambouk , le Boundou et la vallée de la Gambie . A sa mort, ses successeurs se disputent l'empire et l'affaiblissent créant ainsi des révoltes.
En 1285, un esclave affranchi nommé SAKOURA prend le pouvoir, rétablit l'ordre et continu l'oeuvre de ses maîtres et prédécesseurs. L 'empire s'agrandit au Nord Est (Peuls du Macina) et au Nord Ouest jusqu'au Sénégal (royaume Toucouleur du Tékrour). Sakoura développa le commerce vers la tripolie et le Maroc. De retour d'un pèlerinage à La Mecque il fut assassiné sur le chemin du retour par un Éthiopien qui en voulait à son or. Ses restes furent séchés et ramenés au mandingue ou et il recevra des funérailles grandioses.
KANKAN Moussa (ou Kango Moussa, ou Kankou Moussa, ou Mansa Moussa), qui régna de 1307 à 1322 porta l'empire Mandingue à son apogée. En 1324, il se rendit à La Mecque avec un cortège de 15 000 à 60 000 personnes.
Tout au long de son parcourt, il fait distribuer de l'or en quantité suffisante, faisant ainsi chuté le cour du précieux métal pendant des années. À La Mecque, il éveillera l'intérêt et la curiosité de beaucoup d'hommes de lettres , et fera la connaissance Ibrahim Es Sahéli architecte, qui lui construira des Moquets à Gao sous le règne du roi Dia et à Tombouctou ou ce dernier possédera une terrasse crénelée à minaret pyramidal .
L'empire connut alors un développement jamais atteint. Des caravanes transportant de l'or, des tissus, des tapis, feront la liaison entre le Maroc, l'Égypte et le pays de l'or.
KANKAN Moussa entretenait des relations amicales et suivies avec des personnages tels que le sultan du Maroc et les potentats d'Afrique du Nord (Egypte, Bornou...). De ce fait, Tombouctou et Gao devinrent des carrefours de la vie commerciale et intellectuelle.
À sa mort en 1332, l'empire s'étendait de l'atlantique à la rive orientale des bords du Niger
Successeur de Kankan, Maghan eut beaucoup de mal à faire asseoir son autorité.
En 1352 Mansa Souleïman arrive au pouvoir et pendant 18 ans s'attellera à rendre à l'empire ses lettres de noblesse.
Décadence et chute de l'empire
En 1400, les Mossis du Yatenga occupent les provinces de l'Est. Les Touaregs en 1443 s'emparent de Tombouctou et de Djenné. Les Mossis attaquent Oualata en 1480.
Le Songhaï indépendant depuis le règne de Maghan annexe en 1465 les provinces de la région du Niger. Au XVIe siècle, il domine les provinces Nord.
La Grande Mosqué de Djennée au Mali
Soni Aliber dit Ali le Grand remplacent l'empire du Mali et libèrent les Songhaï. Son règne durera 27 ans il sera vaincu par le pacha Djouder ce qui entamera l'essor de Gao, Tombouctou et Djenné plaques tournantes du commerce de l'or. Les Bambaras se révoltent au XVIe siècle.
Georges Spitz alors gouverneur honoraire des Colonies Françaises dira au sujet de l'empire : "L’empire de Mali ou empire Mandingue, qui dura du XIème au XVIIème siècle, a été le plus puissant des empires soudanais "
L'histoire Antique du Mali fût dépossedée de toute sa substance Africaine par des Musulmans qui réussirent à occuper des postes très importants du gouvernement. le Mali avait en son sein une mafia qui controlait le commerce (caravaniers et ports commerciaux) et elle encourageait les rois Africains à embrasser l'islam"

vendredi, 22 avril 2022

Benzema, une première depuis....2006 par Walfoot.be

Le Français, excellent depuis plusieurs semaines, est passé au travers ce mercredi soir.

Brillant depuis le début de la saison, l'attaquant du Real Madrid Karim Benzema (34 ans, 29 matchs et 25 buts en Liga cette saison) a connu une soirée compliquée contre Osasuna (3-1) mercredi en Liga. En effet, l'attaquant du Real Madrid s'est distingué avec deux penalties ratés en seconde période. Il faut remonter à avril 2006 avec Raul Tamudo pour retrouver la trace d'un joueur qui se loupe deux fois dans le même match dans cet exercice.Benzema.jpg

Avec 4 tentatives manquées sur 11, le buteur tricolore est d'ailleurs le Merengue le moins efficace sur penalty en Liga depuis l'exercice 2005-2006. Des échecs sans conséquence pour Benzema, bien parti pour terminer meilleur buteur et meilleur passeur du championnat espagnol pour la première fois de sa carrière.

09:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : benzema |  del.icio.us |  Facebook | | |

mercredi, 20 avril 2022

Mané

mane.jpg

Ballon d'or 2022. George Weah à Sadio Mané

Ballon d’or en 1995, George Weah reste jusque là le seul footballeur africain de l’histoire a avoir réussi cette performance. Alors que Sadio Mané est aujourd’hui un candidat crédible pour concurrencer Karim Benzema, Weah lui a prodigué des conseils.ballon d'or
 
D’après des propos rapportés par Africa Top Sports, Weah pense que le travail et la discipline sont les règles d’or pour remporter ce trophée, mais qu’il ne faut pas en faire une obsession.
« Pour gagner le Ballon d’Or, la règle d’or c’est le travail et la discipline », dit-il avant de poursuivre : « Ils (Sadio Mané et Mo Salah, ndlr) devraient plutôt se concentrer sur leurs performances et essayer de s’améliorer davantage. Il ne faut pas qu’ils se mettent la pression inutilement. Je leur conseille de travailler et essayer de faire de bons matches ».
« Lorsque je jouais au football, ce n’était pas pour remporter le Ballon d’Or. C’était plutôt pour nourrir ma famille. Je me suis toujours battu pour sortir ma famille de la misère. C’est ainsi que j’ai été récompensé du trophée », ajoute-t-il.

samedi, 16 avril 2022

Escroquerie foncière à Yeumbeul-Comico: Six malfaiteurs, dont un délégué de quartier placés sous mandat de dépôt

Une délictueuse affaire de vente de terrain à titre d’habitation a atterri sur le bureau de Assane Fall, chef du poste de police de Yeumbeul. L’enquête a été diligentée par la  police  de la localité qui, en un temps record, a mis la main sur la bande de comploteurs. Le promoteur ayant pris la  tangente, son remplaçant Fallou Guèye, le délégué de quartier Ndiodou Ndiaye, Foula Kandé, Aly Diaw Diagne, Ngouda Sow et Khadim Seck ont été appréhendés.

Un réseau intense de vente illicite de terrains à titre d’habitation vient d’être démantelé à Yeumbeul (banlieue de Dakar) et les acteurs qui ont fait une vingtaine de victimes sont mis hors d’état de nuire. Ce groupe dont le chef de bande qui se faisait passer pour un chef d’agence immobilière avait continué ses exactions délictuelles avec le nommé Fallou Gueye, chauffeur de clando, avant de prendre la fuite.  Le chauffeur de clando qui faisait office d’homme de main du chef d’agence fuyard avait pris goût à l’argent facile et avait vite fait de maitriser toutes les ficelles des transactions.

Comme modus operandi, il avait repéré une parcelle nichée dans la zone de COMICO-Yeumbeul dont il prétendait être le propriétaire. Ainsi, il organise autour de lui toute une équipe de rabatteurs à la recherche d’un potentiel client. L’équipe constituée, les éléments  sont mis en service et une fois le pigeon entre les serres, Fallou demande l’intervention du délégué de quartier Ndiogou Ndiaye dont le rôle consistera à signer l’acte de vente du terrain. Ainsi Fallou Guèye et ses complices se rendent chez ce dernier en compagnie de leur client pour les formalités de vente. Pour bien ferrer l’acquéreur, Ndiogou Ndiaye conseillera vigoureusement à Fallou Guèye de ne pas vendre cette parcelle qui est bien placée. Mais il cédera devant l’insistance de ce dernier qui avait un besoin urgent d’argent. La transaction conclue et l’acte de vente signé, il ne restait plus que l’étape de la mairie.

Pour finaliser la vente, il fallait l’attestation domaniale dont un service de la mairie de Yeumbeul est délégataire. Le groupe se rend alors auprès de l’agent attitré qui leur délivre une attestation. Mais ce dernier se  déplace au préalable pour voir si le terrain existe effectivement. Mais là aussi l’arme de la corruption aidant, l’agent ferme les yeux et remplit les papiers qu’il fait signer par l’autorité municipale et le tour est joué. Le client paie rubis sur ongle 2 000 000 de francs CFA et empoche ses papiers.

Cette procédure de vente sera appliquée à une vingtaine de clients qui ont tous versé entre 1,5 million et  2 millions CFA. Et le pot aux roses est découvert lorsqu’un des acheteurs démarre la construction de son bâtiment et que d’autres « propriétaires » tentent de lui en empêcher en exhibant les mêmes papiers d’achat signés par les mêmes personnes. Les plaintes s’amoncelleront sur la table du commandant Fall qui, de fil en aiguille, parvient à localiser les mis en cause avant de les arrêter tous, à l’exception du chef de la bande qui a pris la tangente. Interrogé sur les faits qui lui sont reprochés, Fallou passe à table en avouant qu’il a bénéficié de la complicité d’autres personnes dont le délégué de quartier et l’agent municipal pour faire foi à ces dossiers de vente.Jusqu’au moment où nous mettions sous presse, les plaintes tomber encore à la main courante du poste de police de Yeumbeul qui a fini de boucler cette première partie de l’affaire dite des terrains de COMICO-Yeumbeul. En attendant, les mis en cause sont entre les mains de dame justice.

vendredi, 01 avril 2022

Qatar 2022: Saër Seck tire la langue fourchue du journaliste Penot

Mr Penot, vous permettez?

Bonsoir.
Je suis Saër Seck, Président de Diambars et supporter du Sénégal.
Je n’ai pas l’habitude d’intervenir sur le traitement de l’information mais il me semble nécessaire de revenir sur les qualifications négatives collées aux supporters sénégalais ( connus et reconnus pour leur sportivité) et sur une tentative autant sournoise que vaine de discréditer la victoire acquise sur le terrain par l’équipe nationale du Sénégal!
Il est vrai que votre quotidien qui nous accompagne depuis notre tendre enfance n’a pas été le plus virulent ni le plus déséquilibré dans le traitement de ce qui s’est passé sur cette double confrontation mais sa notoriété et sa crédibilité lui confèrent un « pouvoir de nuisance » à nul autre comparable.
Vos articles sont repris dans le monde entier.
Le Sénégal a mérité sa qualification au vu des deux manches.
Vous le reconnaissez certes même en l’affublant d’un « toutefois » particulièrement douteux pour quelqu’un comme vous qui connaissez le football surtout africain et qui avez assisté au match.
Il est vrai que dans votre livraison du samedi 25 titré « bien barrés » (vous référant à l’Egypte) vous suggériez en convoquant moult arguments que l’Egypte était désormais favorite, qu’elle aimait ce scénario, que le Sénégal n’avait pas réussi à lui marquer un seul but en deux confrontations, que la CAN lui avait servi de scène de répétition parfaite d’un système défensif à toute épreuve dont les caractéristiques étaient de résister et bétonner etc…
Tout ceci est vrai mais il me semble que vous avez omis les faits qui se sont produits au Caire dans cette relation.
À aucun moment, dans votre compte rendu dans l’équipe du 26 mars il n’est évoqué que:
1- les égyptiens ont copieusement sifflé notre équipe nationale à son entrée sur le terrain
2- notre entraîneur national et la star de l’équipe Sadio Mané ont été copieusement insultés la veille de la confrontation ainsi que le jour du match
3- notre hymne national a été inaudible le jour du match tellement il a été sifflé
4- nous avons encaissé un but hors jeu! Sans intervention de la VAR! Et que vous l’avez traité de manière plutôt légère en écrivant ce qui suit: « dans le duel à distance entre Sadio Mane et Mohamed Salah, c’est le Pharaon qui a tiré le premier.
Il a fait toute la différence en prenant, À LA LIMITE DU HORS JEU la profondeur…. »
À la limite du hors-jeu !!!
Je vous ai connu , avec les autres journalistes français et européens, plus critiques et plus véhéments sur des erreurs d’arbitrage et surtout depuis qu’il y a la VAR.
Mais il est vrai qu’en l’occurrence il ne s’agissait que du Sénégal.
5- Les égyptiens ont passé leur temps à tricher en perdant du temps, à rester au sol et à jouer la montre.
Il est également vrai que vous pourrez vous retrancher derrière le doux reproche senti dans votre article faisant référence à des égyptiens « à la limite du trucage »!
6- Que dire de l’attitude indisciplinée et agressive du banc de touche égyptien lors de toutes les trois rencontres ?! Comment est il possible que ce soit Cissé, le seul debout dans sa zone technique qui ait été sanctionné d’un carton jaune?!
Je disais donc qu’aucun de ces faits n’a été relevé et donc relaté dans votre article rendant compte du compte du match du Caire.
C’était pourtant votre travail.
Qui a entendu les joueurs, entraîneurs et dirigeants en parler ou se plaindre??
Ils ont et c’est la preuve de leur maturité préféré se concentrer sur l’essentiel c’est à dire se préparer pour gagner sur le terrain la manche retour et se qualifier pour la coupe du monde.
Bizarrement et contrairement au samedi 26 où vous aviez titré à la une: «  l’Egypte prend une option », la victoire et la qualification du Sénégal ne méritait plus la une!
Nous laissons volontiers la place à nos vaillants frères Lions indomptables et nous contenterons de l’article en page intérieure du « remake de rêve »!
Mais là où nous ne sommes plus d’accord – j’écris au nom de très nombreux sénégalais – c’est quand vous décidez cette fois-ci de consacrer un article titré : «  les lasers de la discorde » à des faits (ils sont réels mais en aucune façon plus virulents que ce que nous avons vécu au Caire) que vous avez scrupuleusement tus lors de la manche aller et même lors de la finale de la CAN quand Edouard Mendy a été régulièrement visé par les lasers des supporters égyptiens.
Votre article va jusqu’à suggérer des sanctions de la FIFA!
Certains autres de vos confrères parlent même de match à rejouer.
Il faut savoir raison garder.
Au sujet d’un match éventuellement à rejouer n’aurait-ce été l’incongruité de l’argumentaire au forceps, nous aurions pu répondre pourquoi pas? Tant nous sommes conscients de la supériorité de notre équipe sur cette équipe égyptienne qui ne compte que sur la « défensive, le bétonnage, le trucage, les pertes de temps » (je vous cite) et certains autres expédients de bas étage pour exister devant le Sénégal.
Mais il n’est pas juste de tenter de salir notre victoire ainsi que vous l’avez fait avec d’autres journalistes.
Vous étiez dans le stade témoin de la supériorité du Sénégal qui a mérité pas «  toutefois » (comme vous l’écrivez) mais ABSOLUMENT sa qualification!
Pour le reste et vous le savez ( cela fait un bail que je vous rencontre au Sénégal et en afrique dans les stades) vous n’aviez jamais vu l’utilisation de laser dans des matches joués au Sénégal jusqu’à date!
Hé bien, nous avons rendu aux égyptiens ce qu’ils nous ont prêté (et qui est devenu coutume chez eux).
Pour l’anecdote, j’étais personnellement présent quand les égyptiens ont lâché les chiens policiers à l’entraînement de l’équipe du Sénégal contre nos joueurs et nos ballons pour créer la peur chez nous à la veille d’un match Egypte Sénégal.
J’étais également personnellement présent quand ils ont commencé à réveiller à l’hôtel les membres de la délégation à 4 heures du matin pour soi disant des contrôles d’ordre administratif!
En toute responsabilité, nous n’avons jamais rendu publique toute cette expérience négative pour éviter des surenchères.
Nous avons répondu certes cette fois-ci (sans que je ne l’approuve forcément mais il faut veiller à ce que les règles soient les mêmes pour tout le monde et qu’il n’y ait pas d’impunité) mais sans excès de mon point de vue.
Le Sénégal n’a dû son succès à aucun subterfuge ni à aucune supercherie ni à une quelconque violence.
Il est rare de voir un stade autant en fusion avec son équipe ( comme savent le faire les égyptiens) et si le Sénégal a gagné comme l’a reconnu Queiroz c’est qu’il était supérieur!
Et c’est ce dont vous devez rendre compte fidèlement ( sans leçon à vous donner. Je ne me permettrai pas) pour que nous puissions continuer à avoir foi en votre journal.
Rendez-vous au Qatar
Sportivement
Saër Seck

 

vendredi, 25 mars 2022

Coupe du monde 2022 : L'Italie Championne d'Europe éliminée !

Les Azzurri sous le choc": effondrement collectif ou responsabilité du sélectionneur, la presse italienne fait les comptes vendredi au lendemain de l'élimination de l'Italie du Mondial-2022, synonyme d'"adieu à la Nazionale" dans sa forme actuelle.

"Tout le monde à la maison", titre La Repubblica, le grand quotidien de centre-gauche estimant que la déroute jeudi soir à Palerme face à la Macédoine du Nord (défaite 1-0) signe "l'adieu à une Nazionale perdue pour toujours".

La Stampa fustige une "prestation désastreuse" des joueurs de Roberto Mancini qui n'ont cadré que cinq tirs sur 32 alors que les Macédoniens ont marqué sur un de leurs quatre tirs du match. Pour le grand journal milanais, l'élimination de l'Italie, quadruple championne du monde (1934, 1938, 1982, 2006) et championne d'Europe en titre, annonce "un changement de génération" et une "refondation".

Pas de quoi s'étonner, relève La Gazzetta dello Sport: "l'Euro gagné a été une parenthèse heureuse entre des années de déception en sélection et dans les clubs", en berne sportivement et économiquement. "Notre football paye un prix énorme: il manque encore une vision et il n'y a pas de courage (...). Faire le procès de Mancini serait une erreur, c'est tout le système Calcio qu'il faut revoir", analyse le quotidien sportif.

Mancini qui devrait d'ailleurs rester à son poste. Le sélectionneur a été prolongé jusqu'en 2026 l'an dernier et il paraît protégé par sa victoire à l'Euro. "L'heure des responsabilités" est venue, tonne pourtant Il Corriere dello Sport. En dépit des absences (l'attaquant Federico Chiesa blessé notamment), son directeur, Ivan Zazzaroni, un proche du sélectionneur italien, ne lui trouve aucune circonstance atténuante: "Mancini a été l'artisan du triomphe européen, Mancini est le premier responsable de cet échec".

"Aucune surprise", rappelle Il Messaggero, "mais la conséquence d'années de chute libre""Nous ne gagnons pas en club de compétitions européennes depuis 2010, une disette aussi longue inédite dans l'histoire des coupes européennes".

"Ces 15 dernières années, la Serie A s'est effondrée. La chute de la Juve après l'affaire Calciopoli (scandale d'arbitrage en 2006) puis les désengagements de Berlusconi et Moratti avec les Milanais ont affaibli les grands clubs historiques et sapé les équilibres, fragilisant l'ensemble du championnat", détaille le quotidien romain. Dans un communiqué, le patron de la Serie A Lorenzo Casini a appelé de ses voeux "une réflexion sérieuse et un profond changement de système".

mardi, 18 janvier 2022

La Sénégalaise KATY NDIAYE est décédée à Liège en Belgique

C'est avec beaucoup de tristesse que nous vous annonçons le décès de notre sœur,fille et nièce KATY NDIAYE
Décès survenu à liège depuis le 01 janvier 2022.
Nous présentons nos sincères condoléances à sa maman Fatou Kiné Diop,à toute sa famille,à ses amis et à toute la communauté sénégalaise de Belgique
Nous sollicitons votre aide pour le rapatriement de la dépouille
Le numéro de compte bancaire de l'ASBL Takku Tekki Asbl est le suivant
BE18 0004 6340 4665 avec comme communication "décès katy"

nnnnn.jpg


Le funérarium,la levée du corps et le rapatriement vous seront communiqués ultérieurement.
Nous sollicitons vos prières également pour le repos de son âme
Yalla nako Yalla yeureum té khareko aldiana firdawoussi

samedi, 11 décembre 2021

RTL INFO: Publicité RTL info La Dendre et la Senne sont en alerte de crue

La Dendre et la Senne sont en alerte de crue. Des débordements pourraient être observés sur les affluents de la Dendre et en particulier sur la Sille, du côté de Ath et Lessines, dans le Hainaut. La Senne est aussi en alerte de crue à Tubize. Les précipitations s'estompent lentement et se déplacent vers le sud mais les cumuls observés ces dernières heures ont provoqué une hausse des niveaux plus rapide que prévue.

Une stabilisation est attendue vers midi. Durant la nuit, les pompiers sont sortis pour pomper des caves du côté de Thuin, Chimay et Flobecq. Ils ont dû aussi dégager des arbres, entre Bouillon et Paliseul. Quelques sorties de route également cette nuit.

walfoot.be:De Bruyne, Hazard, Saelemaekers: qui a marqué le but de l'année des Diables Rouges?

Kevin De Bruyne, Alexis Saelemaekers et Thorgan Hazard (deux fois) sont les trois candidats pour le titre du but de l'année des Diables Rouges.

Chaque année, l'Union Belge propose aux supporters de choisir leur but de l'année de l'équipe nationale, 2021 ne dérogera pas à la règle. La Fédération a désigné quatre réalisations, c'est désormais aux supporters de se prononcer sur le site officiel de la RBFA

Thorgan Hazard, Danemark-Belgique, 17 juin 

Thorgan Hazard a été l'un des animateurs belges de l'Euro et ses deux buts inscrits lors du tournoi continental font partie des nominés pour le trophée de 'Goal of the year'. Le premier, c'était contre le Danemark, à Copenhague. Menés et dominés par des Danois surmotivés, les DIables avaient réagi en seconde période et c'est le plus jeune des frères Hazard qui avait égalisé, grâce à un assist lumineux de Kevin De Bruyne. 

11:03 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot belge |  del.icio.us |  Facebook | | |

vendredi, 04 juin 2021

Carrasco relativise après le match nul des Diables contre la Grèce: «On doit se remettre en jambes»

Yannick Carrasco a été l’une des rares satisfactions des belges, en adressant une passe décisive à Thorgan Hazard. « On est un peu déçu mais cela a été compliqué de se retrouver, il faut se remettre en jambes pour l’Euro . C’était quand même un match avec pas mal de rythme. »

Interrogé sur la possibilté d’être titulaire pendant l’Euro, le joueur de l’Atlético de Madrid préfère mettre l’équipe en avant : « On a tous des qualités, le plus important c’est le collectif. Il faut prendre du rythme, les places vont être chères »

mercredi, 12 mai 2021

Après sa vilaine faute sur Jérémy Doku, Presnel Kimpembe corrigé

Auteur d'un vilain tacle en retard sur le Belge lors du nul contre Rennes (1-1) dimanche en Ligue 1, le défenseur central du Paris Saint-Germain avait été logiquement exclu, avant de déraper avec des insultes dans les couloirs du Roazhon Park.

Auteur d'un vilain tacle en retard sur Jérémy Doku lors du nul contre Rennes (1-1) dimanche en Ligue 1,  Presnel KimBB1bgG9I.jpgpembe (25 ans, 27 matchs en L1 cette saison) avait vu rouge. Ce mardi, la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a suspendu l'international français pour trois matchs, plus un avec sursis.

Avec cette sanction, le Parisien va donc rater la demi-finale de la Coupe de France contre Montpellier mercredi et le déplacement à Reims en Ligue 1 dimanche. 

 

walfoot.be

19:17 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kimpembe |  del.icio.us |  Facebook | | |

mardi, 04 mai 2021

Guardiola veut que Mbappé joue, "pour le foot !

L'entraîneur de Manchester City Pep Guardiola a glissé lundi qu'il "espérait" voir jouer Kylian Mbappé, incertain, pour la demi-finale retour de Ligue des champions, mardi, contre le Paris SG où son homologue Mauricio Pochettino promet une "bataille", après avoir perdu à l'aller (2-1).

Guardiola veut que Mbappé joue, "pour le foot"

Guardiola: "Il va jouer, et j'espère qu'il va jouer, pour le foot, pour ce match. (Neymar et Mbappé) ont été exceptionnels en première période à l'aller, en seconde période nous avons été meilleurs, alors ils ont été moins bons. Mais ne jugez pas la performance d'un joueur selon que son équipe a gagné ou perdu. Vous avez mon opinion: ils ont bien joué."

Une bataille de "détails" pour Verratti

Marco Verratti (milieu du PSG): "On se prépare comme si c'était une finale. Ca va être un beau match. On est heureux de pouvoir le jouer. Il faut rester tranquille, et jouer avec la manière qui nous a permis d'en arriver là. Il faudra gérer les émotions, il y aura des moments où on va souffrir, d'autres où ce sera mieux. Chaque minute, chaque détail va compter. On affronte les meilleurs joueurs, il suffit d'un coup de génie, comme ceux que peuvent faire Neymar ou Mbappé (pour que le match bascule)."

Contenir Neymar, Mbappé, De Bruyne

John Stones (défenseur de City): "C'est excitant de jouer des joueurs (Neymar et Mbappé) de classe mondiale pour des défenseurs. Il faudra les contenir. Nous y sommes bien parvenus en seconde période à l'aller, mais c'est toute l'équipe qu'il faut contenir."

Verratti: "Kevin de Bruyne, c'est un joueur fantastique, mais on a déjà joué avec de grands joueurs. Quand tu veux gagner la Ligue des champions, il faut jouer contre les meilleurs. Il faudra 11 guerriers sur le terrain. En équipe, on cherchera à rendre le match difficile pour De Bruyne."

 Le PSG prêt pour marquer deux fois

Pochettino: "On va essayer de les priver de ballon, c'est le défi. Nous devons être prêts à souffrir à certains moments. Il faudra aussi être clinique et agressif quand on aura une opportunité. (la clé du match?) C'est difficile de savoir, le football est un sport qui peut vous surprendre. Le plus important, c'est de gagner, et d'avoir marqué deux fois."

Verratti: "(la clé du match?) Il faut se concentrer sur nous. On est une grande équipe qui mérite d'être là. Il faut rester lucide, calme car on aura une opportunité. On n'a pas perdu 4-0 à l'aller, nous n'avons pas besoin d'un miracle."

City "calme", Paris aussi

Guardiola: "C'est un privilège d'être ici, pour la plupart d'entre nous, c'est la première fois. Mais la seule chose à laquelle nous devons penser, c'est à ce que nous devons faire pour gagner ce match (...) Des fois on n'a pas besoin d'émotion mais de calme: prendre la collation d'avant-match et aller au stade, gagner le match".

Pochettino: "Je suis détendu, c'est difficile d'arriver à ce niveau de la compétition. Il faut prendre du plaisir, être calme et essayer d'être meilleur. C'est la meilleure manière pour nous qualifier. Ca sera une bataille, il faudra être plus fort qu'eux."

 

. Les échecs précédents: un "carburant" pour City

Guardiola: "La beauté de ce sport est qu'il est vraiment imprévisible. Nous avons été particulièrement déçus les deux dernières saisons (en quarts) contre Tottenham et Lyon, et j'aimerais dire que j'ai appris, mais peut-être que demain (mardi) nous jouerons un mauvais match et serons éliminés. Mais peut-être serons-nous très bons, et c'est plutôt mon feeling..."

 

13:34 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : psg vs mci |  del.icio.us |  Facebook | | |