Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 avril 2021

Belgique :La fermeture des restaurants bruxellois était illégale, selon la justice

Le tribunal de 1ère instance de Bruxelles estime que la fermeture des restaurants décidée le 28 octobre 2020 est illégale, rapportent vendredi la RTBF, L’Echo et les journaux Sudpresse.

Le tribunal avait été saisi en urgence par 52 restaurateurs qui contestaient l’obligation de fermeture. Le tribunal de première instance francophone de Bruxelles a déclaré leur demande recevable et fondée, dans une ordonnance en référé rendue le 30 avril.

Le tribunal estime que la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) n’était pas habilitée à prendre ces mesures, ni à sanctionner pénalement leur non-respect. Il est aussi reproché à l’État belge de ne pas avoir consulté au préalable le Conseil d’État. Le tribunal a conclu, par ailleurs, à la violation par le fédéral du principe de non-discrimination quand il a autorisé le secteur de la restauration collective à garder les cantines ouvertes.

Comme lors d’un jugement précédent estimant que les trois lois sur lesquelles se base le gouvernement pour élaborer des mesures restrictives des droits individuels, dans la lutte contre le coronavirus, ne sont en apparence pas suffisantes, le tribunal accorde 30 jours au gouvernement pour prendre les mesures nécessaires afin faire cesser cette illégalité sous peine d’astreintes pouvant aller jusqu’à 250.000 euros.

L’article La fermeture des restaurants bruxellois était illégale, selon la justice est apparu en premier sur Metro.

AUSSI SUR MSN : Horeca - les mesures détaillées du plan plein air fixées dans un projet d’arrêté ministériel.

jeudi, 15 avril 2021

Trafic de Faux Médicaments provenant de Chine: La chaine de malfaiteurs arrêtée à Dakar

La Sûreté urbaine (Su) a démantelé un réseau de trafiquants de faux médicaments. Un Chinois et des pharmaciens ont été arrêtés.Fraumedoc-3.jpeg
 
Libération dévoile l'identité des mis en cause. Le présumé cerveau est un Chinois nommé Hai Dong Zhang qui contrôlait Dahaico Pharmaceutic.
 
Bénéficiant de solides soutiens pendant des années, il avait confié la gestion de Dahaico Pharmaceutic au pharmacien Aliou Bâ.
 
Ce dernier est un pharmacien-logisticien diplômé de l'UCAD et de l'UFR de Caen en France où il a obtenu le diplôme de pharmacie et aide humanitaire.Fraumedoc-6.jpeg
 
Bâ a travaillé aussi bien dans le public que dans le privé sur la chaîne logistique et l'accompagnement du système de santé de son pays.
 
Il y a aussi le livreur C. Bâ qui ne savait pas dans quoi il était embarqué. Il devrait être libéré. 
 
Il y a aussi le pharmacien Mansour Niang qui tient une officine aux Parcelles Assainies. 
 
Niang passait à l'action à travers une société de distribution du nom de Dipro Pharma Biomedic qui n'avait aucune autorisation. 
 
Pis, il distribuait les faux médicaments à des officines bien établies à Dakar qui les vendaient aux populations.

jeudi, 01 avril 2021

"Le déploiement des vaccins est d'une lenteur inacceptable": l'OMS est sévère avec l'Europe

L'OMS a dénoncé jeudi la lenteur de la vaccination en Europe, jugeant la situation épidémique particulièrement "inquiétante", alors que plusieurs pays européens ont dû durcir leurs mesures sanitaires, à l'instar de la Belgique ou plus récemment de la France.

"Actuellement la situation régionale est la plus inquiétante que nous ayons observée depuis plusieurs mois", a déploré dans un communiqué Hans Kluge, directeur de l'OMS Europe.

Dans la zone Europe de l'OMS, qui inclut une cinquantaine de pays dont la Russie et plusieurs Etats d'Asie centrale, le nombre de nouveaux décès causés par le Covid-19 a dépassé les 24.000 la semaine passée et se rapproche "rapidement" de la barre du million, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Le rythme lent de la vaccination prolonge la pandémie", regrette le Hans Kluge, rappelant que "les vaccins sont notre meilleure voie pour sortir de la pandémie".

"Néanmoins, le déploiement de ces vaccins est d'une lenteur inacceptable", a-t-il fustigé, appelant l'Europe à "accélérer le processus en renforçant la production, en réduisant les obstacles à l'administration des vaccins, et en utilisant la moindre dose que nous avons en stock".

En Belgique, pour la deuxième fois en deux jours, les admissions à l'hôpital pour cause de complication covid ont dépassé la barre des 300, selon des chiffres partiels de Sciensano, l'institut de santé publique, ce jeudi matin. 303 mercredi, 319 mardi: la moyenne est désormais de 254 admissions par jour. C'est une hausse de 14% par rapport à la semaine passée. Le nombre de personnes actuellement traitées aux soins intensifs dépasse les 750, ce qui n'était plus arrivé depuis le début du mois de décembre.

5.000 personnes en réanimation en France

En France, où la situation sanitaire se dégrade depuis plusieurs semaines, avec plus de 5.000 patients en réanimation, le président Emmanuel Macron vient d'annoncer la fermeture des écoles pour plusieurs semaines et l'extension à tout le territoire de mesures de restrictions.

Le Premier ministre Jean Castex, qui détaillait jeudi les nouvelles mesures aux parlementaires, a notamment précisé que la consommation d'alcool sur la voie publique serait interdite ces prochaines semaines et l'accès à "certains sites propices à des rassemblements en extérieur" pourra être interdit.

Face à la troisième vague, le reste de l'Europe multiplie également les mesures pour tenter de limiter la propagation du virus, en particulier concernant les voyages.

L'Allemagne va renforcer pour les "8 à 14 prochains jours" les contrôles autour de ses frontières terrestres, notamment avec la France, le Danemark et la Pologne, tandis que l'Italie a décidé de prolonger les restrictions en vigueur jusqu'au 30 avril. En Autriche, Vienne et ses alentours se reconfinent pour Pâques.

Pas de flamme olympique

Du côté de l'Asie, la situation se complique au Japon où le gouvernement devrait annoncer jeudi de nouvelles restrictions régionales, notamment à Osaka où les autorité régionales ont demandé à ce que la flamme olympique évite la métropole pour limiter les contaminations, selon la presse locale.

Les Jeux olympiques de Tokyo, retardés d'un an en raison de la pandémie, doivent se tenir du 23 juillet au 8 août prochain.

Outre-Atlantique, l'Ontario, province la plus peuplée et moteur économique du Canada, s'apprête à annoncer un reconfinement de 28 jours pour faire face à une nouvelle flambée des cas tandis que la province francophone du Québec a annoncé un resserrement des mesures sanitaires avec fermetures des commerces non essentiels et écoles.

Chez le voisin américain, où la situation se détend peu à peu grâce aux progrès de la vaccination, le président Joe Biden a toutefois appelé la population à respecter mesures sanitaires et port du masque et demandé aux clubs sportifs de ne pas rouvrir les stades à pleine capacité.

"Regardez ce qui se passe dans les pays d'Europe où ils ont mis fin à l'interdiction. Je ne comprends pas pourquoi nous ne respectons pas la science afin de triompher pleinement de cette épidémie", a estimé Joe Biden lors d'une interview à la chaîne sportive ESPN.

Doses gâchées 

Sur le continent américain, c'est au Brésil que la situation s'aggrave : le pays a vécu en mars le mois le plus meurtrier depuis le début de la pandémie, avec plus de 66.000 morts.

"Nous n'avons jamais vu dans l'Histoire du Brésil un seul événement tuer autant de gens en 30 jours", a déclaré à l'AFP Miguel Nicolelis, coordinateur du Comité scientifique formé par les Etats du Nord-est du Brésil contre la pandémie.

Selon lui, "il est très possible" que le Brésil "atteigne le demi-million de morts d'ici à juillet".

La pandémie a fait plus de 2,8 millions de morts, selon un bilan établi par l'AFP.

Et plus de 580 millions de doses de vaccins contre le Covid ont été administrées dans le monde, selon un comptage de l'AFP mercredi. Mais leur répartition reste très inégale sur la planète.

Aux Etats-Unis, quelque 15 millions de doses du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson ont été gâchées par erreur dans une usine américaine de Baltimore, ce qui pourrait menacer de retards l'approvisionnement du pays, selon le New York Times.

Accident de voiture de Tiger Woods: mystère sur la cause, voici pourquoi la police ne donne pas de précisions

La police de Los Angeles a annoncé mercredi que les enquêteurs ont identifié la cause de l'accident de voiture qui a gravement blessé Tiger Woods fin février, sans la révéler publiquement, se drapant derrière la protection de la vie privée du golfeur.

"Une cause a été déterminée, l'enquête est terminée", a déclaré le shérif du comté de Los Angeles, Alex Villanueva. "Nous avons contacté Tiger Woods et son entourage. La divulgation d'informations sur l'enquête pose des problèmes de confidentialité, et nous allons leur demander s'ils renoncent à cette confidentialité. Ensuite, nous serons en mesure de faire un communiqué complet sur toutes les informations concernant l'accident", a-t-il expliqué.

Au petit matin, le 23 février la star du golf, âgée de 45 ans, a fait une sortie de route et le SUV qu'il conduisait a fait plusieurs tonneaux près de Los Angeles. Très vite, le shérif du comté de Los Angeles, chargé de l'enquête, avait annoncé que Tiger Woods ne serait pas poursuivi "pour conduite dangereuse", arguant qu'il s'agissait "d'un simple accident". Il avait ajouté qu'il n'y avait alors "aucune preuve" laissant penser que le golfeur conduisait sous l'emprise de stupéfiants, de médicaments ou d'alcool au moment des faits. Evacué vers le centre de traumatologie Harbor-UCLA, Tiger Woods avait été longuement opéré, notamment pour de multiples fractures ouvertes à la jambe droite qui ont nécessité de lui insérer une tige métallique dans le tibia et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville. Trois jours plus tard, il a été transféré au Cedars-Sinaï pour y subir des soins orthopédiques. Après trois semaines d'hospitalisation, il est rentré chez lui en Floride où il poursuit à présent sa convalescence, sans que l'on sache quel pourra être son avenir dans le golf.

vendredi, 12 mars 2021

Doc Gynéco arrêté et mis en garde à vue pour violences conjugales

Le chanteur Doc Gynéco a été interpellé à son domicile ce mercredi 10 mars. Il est soupçonné de violences conjugales. Sa femme a été emmenée à l’hôpital pour être examinée par un médecin.

Doc Gynéco a été arrêté et placé en garde à vue ce mercredi. Selon les informations du Parisien, le chanteur est soupçonné de violences conjugales sur sa femme. Elle aurait reçu des coups au visage dans l’après-midi. Elle a été conduite à l’hôpital pour être examinée par un médecin.

Le parquet de Paris a confirmé l'ouverture d'une enquête pour violences volontaires par conjoint, laquelle a été confiée au commissariat du 18e arrondissement.

Doc Gynéco était tombé dans l’oubli avant de refaire surface ces dernières années en tant que chroniqueur dans l’émission Touche pas à mon poste.

mercredi, 17 février 2021

USA:L’énorme don de Michael Jordan pour construire deux cliniques

L’ancien basketteur Michael Jordan n’en finit plus de soutenir les causes qui le tiennent à cœur. Il vient de donner 10 million $ pour financer la construction de deux cliniques dans sa ville natale.BB1dJHtr.jpg

Sextuple champion de NBA, Michael Jordan est désormais un millionnaire avec le cœur sur la main. En novembre dernier, il avait décidé de faire don des recettes supplémentaires de son documentaire Netflix « The Last Dance », soit 2 millions $, à Feeding America et à ses banques alimentaires affiliées. Début 2020, il avait déjà fait un don de 100 millions $ pour aider à lutter contre le racisme.

10 millions $ pour construire deux cliniques

Michael Jordan est également très sensible à la problématique de l’accès aux soins aux Etats-Unis. En 2017, il avait ainsi déjà contribué à la construction de deux hôpitaux à Charlotte en donnant 7 millions $. En ce début d’année 2021, il poursuit son engagement. Le basketteur américain vient de faire un don de 10 millions $ pour construire deux nouvelles cliniques à Wilmington, en Caroline du Nord, là où il a grandi.

« Tout le monde devrait avoir accès à des soins de santé de qualité »

Ces établissements de soins s’adressent en particulier aux populations pauvres qui n’ont pas de protection sociale. « Tout le monde devrait avoir accès à des soins de santé de qualité, peu importe où ils vivent, ou qu’ils aient ou non une assurance. Wilmington occupe une place spéciale dans mon cœur et c’est vraiment gratifiant de pouvoir redonner à la communauté qui m’a soutenu tout au long de ma vie », a déclaré Michael Jordan.

samedi, 13 février 2021

COVID 19:La moyenne de nouveaux cas quotidiens repasse sous la barre des 2.000

Le nombre moyen d'infections au coronavirus s'élevait à 1.987,6 par jour entre le 3 et le 9 février, en baisse de 16% par rapport à la semaine précédente, selon les derniers chiffres publiés par l'Institut de santé publique Sciensano samedi matin. Le pays totalise à présent 735.220 contaminations depuis la mi-mars.BB1dDYk1.jpg

Le nombre de personnes actuellement hospitalisées pour cause de Covid-19 s'établit à 1.636, dont 295 en soins intensifs.

Entre le 6 et le 12 février, en moyenne 123,9 personnes contaminées par le Sars-Cov-2 ont été admises chaque jour à l'hôpital en Belgique, ce qui représente une baisse de 5% par rapport à la période de sept jours précédente.

Le taux de reproduction du virus est de 0,97, contre 0,98 la veille. Ce ratio indique que l'épidémie tend à diminuer s'il est inférieur à 1 et à se poursuivre s'il est supérieur. Quant à l'incidence, à savoir le nombre de cas sur 100.000 habitants en 14 jours, elle s'établit actuellement à 264,6 (+2%).

Le taux de positivité, qui rapporte le nombre de cas au nombre de tests, se situe à 5,0% (-0,5%).

Le nombre de décès dus au Covid-19 a légèrement diminué, de 1,4% par rapport à la semaine précédente. La moyenne était de 41 par jour sur la période entre le 3 et le 9 février.

Le coronavirus a désormais coûté la vie à 21.599 personnes en Belgique depuis son apparition.

Selon les derniers chiffres disponibles, quelque 355.600 personnes en Belgique ont reçu une première dose du vaccin.

 

lundi, 01 février 2021

La presse espagnole dévoile "le contrat pharaonique de Messi qui a ruiné le Barça"

Le journal espagnol El Mundo a dévoilé ce dimanche les détails du bail signé entre le FC Barcelone et Lionel Messi en 2017. Au total, la superstar argentine devrait toucher plus de 555 millions d'euros.

Lundi, le FC Barcelone a publié son bilan économique 2019-2020, où il reconnaît avoir une dette "à court terme" de 730,6 millions d'euros. Le Barça a également confirmé avoir une dette totale qui s'élève à 1,173 milliard d'euros.

Le bilan indique que cette dette comprend 196 millions de dettes à long terme envers d'autres clubs pour des transferts de joueurs. Par exemple, le club blaugrana doit 10 M€ à long terme aux Girondins de Bordeaux pour le transfert de Malcom et 48 M€ à long terme pour le transfert de Frenkie de Jong, tandis qu'il recevra au total 108,7 M€ de la part d'autres clubs pour ses joueurs transférés.

Le bilan économique confirme également que le club catalan a perdu 97 millions d'euros de revenus à cause de la pandémie, comme annoncé depuis octobre. Le club catalan a enregistré 855 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019-2020, soit 203 millions de moins que le montant prévu (1.058 M€).

Cette situation économique délicate a conduit le Barça à repousser le versement des salaires aux joueurs de janvier à février, d'après la presse espagnole.

Et s'il y a bien un salaire qui fait jaser en ce moment en Catalogne, c'est celui de Lionel Messi.

Le journal espagnol El Mundo a dévoilé ce dimanche les détails du bail signé entre le FC Barcelone et la superstar argentine en 2017. D'après le document, le sextuple Ballon d'Or a touché un montant total de 555.237.619 euros pour cette dernière prolongation de contrat, soit environ 138 millions par saison.

Il a par exemple reçu 115.225.000 euros de prime à la signature ou encore 77.929.555 euros de prime de fidélité.

Le contrat de "La Pulga" ("La Puce", en espagnol) avec le Barça expire le 30 juin 2020, et il est officiellement libre de négocier avec d'autres clubs depuis le 1er janvier.

L'été dernier, Messi avait annoncé vouloir quitter le club blaugrana, avant de se voir obliger de faire marcher arrière par l'ancien président Josep Maria Bartomeu, qui a depuis démissionné.

jeudi, 28 janvier 2021

L'Excellent Discours du Roi des Belges.

Le Roi a mis en avant jeudi le rôle central joué par la Belgique dans la vaccination contre le coronavirus. Il y voit un motif de fierté mais aussi une responsabilité à l'égard des autres pays. "Notre pays est aujourd'hui au centre des opérations de vaccinations un peu partout dans le monde, grâce à sa contribution au développement, à la production et à la distribution de vaccins contre le coronavirus. Ceci n'est pas le fruit du hasard, mais le...

Le Roi a mis en avant jeudi le rôle central joué par la Belgique dans la vaccination contre le coronavirus. Il y voit un motif de fierté mais aussi une responsabilité à l'égard des autres pays. "Notre pays est aujourd'hui au centre des opérations de vaccinations un peu partout dans le monde, grâce à sa contribution au développement, à la production et à la distribution de vaccins contre le coronavirus. Ceci n'est pas le fruit du hasard, mais le résultat d'une vision et d'une stratégie à long terme. C'est aussi le résultat de la coopération remarquable entre autorités et universités, entre le secteur public et l'industrie. Nous pouvons en être fiers. C'est aussi une grande responsabilité. Le monde entier nous regarde et compte sur nous", a déclaré Philippe à l'occasion du traditionnel discours aux autorités du pays diffusé cette année par visioconférence.

A cet occasion, le premier ministre Alexander De Croo a également délivré un discours, à voir et à lire ici dans son intégralité.

Ces réalisations doivent servir de modèle dans d'autres domaines, estime-t-il, notamment socio-économiques. La pandémie a exacerbé les défis qui s'y posent. "Si nous parvenons à bien les gérer, ils peuvent créer de nouvelles opportunités. Ces nouvelles opportunités sont nécessaires de toute urgence pour nous tous mais en particulier pour nos jeunes qui aspirent à des perspectives d'avenir. Cela demande de faire des choix audacieux pour accélérer la création d'emplois et d'entreprises, et pour renforcer l'inclusion sociale", a-t-il ajouté. Le chef de l'Etat a insisté sur l'importance d'investir dans l'enseignement et la formation, de stimuler l'esprit d'entreprise et de libérer des fonds publics pour le climat, la mobilité et la sécurité énergétique. Il a également demandé que les "talents de chacun" soient impliqués, sans oublier les seniors. Un plaidoyer qui implique une "réelle égalité des chances", notamment sur le marché de l'emploi "où trop souvent encore sévit la discrimination".

Le Roi a évoqué les changements internationaux, induits par la pandémie de covid-19 mais aussi par le Brexit et le changement de présidence aux Etats-Unis. Il a aussi salué la mise en place d'un nouveau gouvernement fédéral début octobre. "Depuis près de quatre mois maintenant, le pays est géré au niveau fédéral par un gouvernement de plein exercice. Ce gouvernement est l'aboutissement de notre processus démocratique. Il a fallu patiemment faire un long chemin afin de réunir différentes visions sociétales autour d'un projet commun. Aujourd'hui une équipe solide est en place et nous ne pouvons que nous en réjouir", a-t-il souligné.

mardi, 19 janvier 2021

Belgique: Détecté dans le Royaume Le variant britannique inquiète les autorités .

Le Comité de concertation qui était prévu ce vendredi devrait être avancé. En cause, le variant britannique qui inquiète de plus en plus les autorités. 

Le Comité de concertation devait en effet se réunir ce vendredi pour évoquer, notamment, l’avenir des métiers de contact, comme les coiffeurs. Mais l’apparition de foyers du variant britannique pourrait bousculé l’agenda. Si une réouverture des salons de coiffure n’était pas à l’ordre du jour, l’idée était néanmoins de donner au secteur des perspectives.

Mais l’apparition en Belgique du variant britannique du coronavirus devrait pousser les autorités à avancer ce Comité de concertation.

Ce qui est sûr est que le coronavirus continue a faire mal.

@Métro.

jeudi, 14 janvier 2021

La France a les moyens pour trouver notre fille Diary Sow disparue en France

mardi, 12 janvier 2021

France:Vœux du général de corps d’armée Philippe Loiacono, officier général de zone de défense et de sécurité sud-est et gouverneur militaire de Lyon, à la zone de défense et de sécurité sud-est.

lundi, 11 janvier 2021

Etats - Unis: Invasion du Capitole, Michelle Obama dénonce l'indulgence de la police

Elle pensait passer une bonne journée. Finalement, il s’est avéré que ça allait être un jour d’effroi. Pour dénoncer l’invasion du Capitole à Washington, Michelle Obama a tenu à prendre la parole sur les réseaux sociaux et n’a pas manqué de dénoncer Donald Trump et ses partisans qui ont participé au saccage. Mais en tant qu’Afro-Américaine, elle a surtout été consternée de voir le traitement somme toute modéré que les autorités policières ont réservé à ces militants, en bonne partie d’extrême-droite (avec 52 arrestations au total).obamamich.jpg

Le fossé entre une manifestation blanche et noire

Sur Instagram, l’ex-Première Dame commence en disant qu’elle s’était levée ce mercredi en se réjouissant de la victoire du démocrate Raphael Warnock, désormais sénateur de Géorgie. C’est en effet la première fois qu’un Afro-Américain obtient ce poste dans l’Etat où est né Martin Luther King.

Mais avec l’invasion du Capitole, quelques heures plus tard, la joie laisse place à la peur. «  J’ai regardé un gang organisé, violent, furieux d'avoir perdu une élection, monter le siège au Capitole des États-Unis. Ils ont fièrement agité le drapeau perfide de la Confédération dans les couloirs. Ils ont profané le cœur du gouvernement américain  », dit-elle en s’indignant de ce symbole de l’époque esclavagiste.

Mais ce qui la révolte au-delà des méfaits commis, c’est ce qui suit : «  et lorsque les autorités ont finalement repris le contrôle de la situation, ces émeutiers et membres de gang ont été escortés hors du bâtiment non pas menottés, mais libres de poursuivre leur journée  », constate-elle avant de rappeler la différence de traitement des forces de police envers le mouvement Black Lives Matter. «  Ceux qui ont qualifiés de déloyal à la patrie le fait de s'agenouiller pour une protestation silencieuse, pour tous ceux qui se demandent pourquoi on doit rappeler que la vie des noirs compte, [mercredi] a été un rappel clair que certains Américains sont, en fait, autorisés de dénigrer le drapeau et les symboles de notre nation. Ils n'ont qu'à avoir la bonne apparence  ».

Condamner le passé et se tourner vers l’avenir

Michelle Obama s’attaque ensuite à Donald Trump, qui est accusé d’avoir suscité le chaos au Capitole. «  Ce jour était l'accomplissement des vœux d'un président infantile et déloyal à la patrie qui ne peut supporter la vérité de ses propres échecs. Et les dégâts doivent être placés aux pieds du parti et des organes de presse qui l'ont joyeusement encouragé, sachant pleinement la possibilité de conséquences comme celles-ci  ».

Maintenant, ce qu’elle espère, c’est que la présidence de Biden augure de meilleurs jours. Elle termine enfin par un appel à la responsabilité de chacun pour passer cette épreuve : «  C'est à nous de jouer notre rôle. De tendre le bras. D'écouter. Et de chérir la vérité et les valeurs qui ont toujours fait avancer ce pays. Cela sera un processus gênant, parfois douloureux. Mais si nous nous y mettons avec un amour honnête et inébranlable pour notre pays, nous pourrons peut-être commencer à guérir  ».

dimanche, 10 janvier 2021

Paris:La meilleure élève du Sénégal deux ans consécutifs disparaît en France depuis lundi 04 janvier 2021

sow.jpg

mercredi, 06 janvier 2021

Sénégal:Etat d’urgence et couvre-feu à Dakar et Thiès le Président de la République Macky Sall invite les populations à se conformer

Après avoir décrété l’état d’urgence sanitaire assorti d’un couvre-feu partiel de 21 h à 5 h du matin pour les régions de Dakar et Thiès, à compter de ce mercredi 6 janvier 2021, le Chef de l’Etat Macky Sall, s’adressant à la nation à cet effet, a rappelé aux populations que l’heure est «grave». Selon lui, ces deux régions concentrent plus de 90% des cas de Covid-19 au plan national.

«Au regard des résultats présentés et des analyses pertinentes faites par les membres du CNGE, force est de constater l’impératif de prendre une nouvelle mesure sanitaire et sécuritaire pour limiter et endiguer durablement la maladie», a-t-il expliqué sur la Rts.

Et d’ajouter : «Je rappelle aux populations que l’heure est grave. Face, d’une part, au relâchement général constaté sur le respect des gestes barrières et du port correct du masque, et d’autre part, la recrudescence des cas communautaires, des cas sévères, des cas graves et des décès».

mardi, 29 décembre 2020

Gabon: Ali Bongo Ondimba siffle la fin de la récréation

bongo.jpgA l’heure où l’économie est fragilisée par la crise du Covid-19, le président Ali Bongo Ondimba ne veut plus protéger une classe politique qu’il a promue et qu’il juge peu soucieuse de l’intérêt du pays.

Une semaine chrono. C’est le temps qu’a duré la polémique sur les abattements fiscaux, qui a provoqué début décembre la démission du ministre de l’économie, Jean-Marie Ogandaga. À la mesure d’un poison qu’on dispense au goutte-à-goutte, des documents accablants révélés par la presse et provenant de syndicats en grève au sein des régies financières ont discrédité ce pilier du gouvernement.

Sûr de son pouvoir et du soutien de la présidence, il avait cru pouvoir échapper à la reddition des comptes. Erreur. De soutien haut placé, il n’en a pas eu. Au contraire, lorsqu’il a remis sa démission le 8 décembre dernier à la demande de la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, le président Ali Bongo Ondimba lui a indiqué la porte de sortie.

Jeuneafrique

vendredi, 25 décembre 2020

L'international sénégalais Adramé Ndiaye emporté par le Coronavirus en France

L’ancien pivot de l’équipe nationale masculine de basket du Sénégal, Adramé Ndiaye, est décédé ce jeudi en France des suites du Covid-19, ont appris nos confrères auprès des proches de l’ancien basketteur âgé d’une soixantaine d’années.

Champion d’Afrique en 1980 à Rabat (Maroc) à l’âge de 22 ans, le défunt a joué à l’ASFO (Association sportive des fonctionnaires), à Bopp avant de s’expatrier en Côte d’Ivoire, en France et plus tard à Abu Dhabi.adramé.jpg

Il s’agissait d’une belle équipe dirigée à l’époque par Alioune Diop dit Lune. Elle comptait en son sein, Mathieu Faye, Moustapha Diop Gaucher, Oumar Dia Adidas 1 et aussi Bassirou Badji, coach de l’équipe nationale masculine championne d’Afrique en 1997 à Dakar, commentait le défunt en 2012 dans ‘’Na Woon Demb’’, une émission de la télévision privée, TFM.

Dans le même entretien, il rappelait avoir joué dans plusieurs clubs français dont Calais et Vitry-le François club avec lequel il a gagné une coupe de France.

En Côte d’Ivoire, il avait assuré y avoir joué grâce à son ancien coéquipier à Bopp, Aziz Mbengue.

‘’Le Stade d’Abidjan avait un président (André Raggi décédé en juillet dernier) qui voulait tout gagner à l’époque et il a essayé de bâtir un club puissant’’, a témoigné Mamadou Koumé, ancien reporter au quotidien le Soleil et ancien directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (APS).

‘’C’est un basketteur qui avait une relation particulière avec les médias qui venait souvent discuter avec les journalistes après un article’’, s’est souvenu Koumé qui a dirigé pendant plusieurs années l’Association nationale de la presse sportive
(ANPS).

‘’C’était des explications et c’est souvent dans un bon état d’esprit’’, a indiqué Mamadou Koumé, formateur pendant au CESTI (Centre des études et sciences et techniques de l’information).

‘’C’est un très bon basketteur, il fait partie d’une grande génération de basketteurs et il fallait être très bon pour pouvoir être retenu’’, a ajouté l’ancien reporter sportif.

 

Infos: sanslimites

mercredi, 23 décembre 2020

Le jumelage Saint - Pierre - le Boeuf France / Diaranguel Sénégal a 32 ans. Toutes nos félicitations au Doyen Dia initiateur de cette coopération décentralisée très active. Ici Son Excellence Alioune DIOP en allocution.

jara.jpg

mardi, 22 décembre 2020

Economie britannique:65.000 euros par camion; le poisson anglais pourrit dans les embouteillages de Douvres

BB1c863C.jpgC’est la semaine la plus chargée de l’année pour les pêcheurs britanniques, mais ils sont pourtant contraints de regarder les fruits de leur travail littéralement pourrir sur place. Suite à la fermeture des frontières entre le Royaume-Uni et le continent, ce sont des tonnes de poissons qui attendent de pouvoir être transportées, vraisemblablement trop tard.

Quarante-huit heures, c’est environ la durée de vie des crustacés que la Grande-Bretagne exporte vers le continent. Une fois ce délai écoulé, ils doivent avoir trouvé leur chemin vers la France, sous peine de ne plus pouvoir être consommés. Toutefois, alors qu’il s’agit de la semaine la plus chargée de l’année pour le secteur et que le poisson est au menu des festins de fin d’année, les frontières britanniques avec le continent ont été fermées suite à la découverte d’une variante beaucoup plus contagieuse du nouveau coronavirus. Avec à la clé, d’importantes perturbations, notamment à Douvres.

BAM