Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 21 janvier 2021

Donald Trump a gracié le rappeur Lil Wayne

Le président américain sortant Donald Trump a gracié 73 personnes, dont le rappeur américain Lil Wayne, a annoncé mercredi la Maison Blanche, peu avant la fin de ses fonctions.

"Le président Donald J. Trump gracie 73 personnes et a commué les peines de 70 autres", est-il indiqué dans un communiqué. Ni M. Trump, ni ses enfants ne figurent sur la liste des personnes bénéficiant d'une grâce.

Lil Wayne, désigné sous son nom de Dwayne Michael Carter Jr, la plaidé coupable le mois dernier de possession d'une arme à feu, délit pour lequel il risquait jusqu'à dix ans de prison.

L'interprète de "Lollipop" a été retrouvé en possession d'une arme et de munitions lors d'une fouille d'un jet privé par la police à Miami en décembre 2019. La loi en Floride interdit aux repris de justice de posséder des armes. L'ex-compagnon de Christina Milian, qui a une maison dans le sud de la Floride, avait selon le Miami Herald admis que le pistolet plaqué or trouvé dans ses bagages était le sien. L'arme lui aurait été donnée en cadeau pour la fête des pères.

Récompensé cinq fois aux Grammy Awards, Lil Wayne s'était affiché quelques jours avant l'élection présidentielle américaine aux côtés d'un Donald Trump tout sourire.

Écrire un commentaire