Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 avril 2012

Chelsea, l’ennemi du football belge

Si Chelsea gagne la finale de la Ligue des champions, le club vainqueur du championnat belge ne sera pas directement qualifié pour les poules de la C1.

Chelsea, l’ennemi du football belge

Ramires (Chelsea), © AP

Après avoir renfloué les caisses d’Anderlecht (14 millions pour Lukaku) et de Genk (17 pour Courtois et De Bruyne) depuis un an, Chelsea a de nouveau entre les mains une bonne partie de l’avenir financier (au moins 12 millions) d’un club belge, sans doute Anderlecht. C’est bien simple et déjà mathématique : si le Real Madrid ou le Bayern Munich gagne la Ligue des champions, le champion de Belgique sera directement qualifié pour les poules de la C1 où il prendrait même place, au pire, dans le pot 3, ce qui peut lui ouvrir certaines perspectives sportives. Par contre, si ce sont les Blues qui remportent cette Ligue des champions, le champion de Belgique devra passer par les tours préliminaires (avec un statut protégé et un tirage abordable), sauf si Chelsea reprend la 3e place de la Premier League à Arsenal. Ce qui est peu probable. Cela s’explique par le fait que le vainqueur de la C1 rejoint directement les poules, contrairement au 4e club anglais qualifié, qui doit passer par les tours préliminaires et qui, si Chelsea gagne, serait reversé en Europa League (car un pays ne peut pas aligner cinq clubs en C1).

mercredi, 23 mars 2011

FOOT Belge:La Commission éthique vs le Standard

La Commission éthique de la Ligue pro, interpellée par le Standard dès la publication du calendrier des play-off I, a estimé qu'elle ne devait pas se prononcer à chaque fois qu'un club se sent lésé par un calendrier de matches ou une décision fédérale, mais appelle à trouver un solution.
 
"Néanmoins, dans le cas qui lui est soumis", poursuit en effet la Commission éthique, "elle constate que, compte tenu de la proximité de la demi-finale retour de Coupe de Belgique entre le Standard et Gand, à l'enjeu crucial, l'égalité des chances serait mieux respectée si les deux équipes jouaient le même jour le week-end précédent, que ce soit le vendredi, le samedi ou le dimanche. S'en tenant aux seuls critères sportifs, elle ne voit pas pourquoi ce ne serait pas  possible, la sérénité du débat y gagnerait".

Le Standard avait demandé à la commission du calendrier d'avancer son premier match à Anderlecht au samedi 2 avril au lieu du dimanche 3 pour disposer du même nombre de jours de récupération que La Gantoise (qui joue samedi contre le FC Bruges) avant le match retour des demi-finales de Coupe de Belgique le 6 avril entre le Standard et La Gantoise.

La Commission éthique a rajouté qu'"elle sait à quel point le travail de la Commission du calendrier, dans laquelle figure un représentant du Standard, est difficile, et elle demande à toutes les parties plus de compréhension et de fair play. Elle note d'ailleurs que le Standard dispose bien du temps de récupération réglementaire de 72 heures, et que, lors d'autres rencontres de Play off 1, il bénéficiera à son tour d'un jour de récupération supplémentaire. Si la sécurité passe avant tout, la Commission d'éthique s'interroge à propos de l'attitude de la commune d'Anderlecht, qui a interdit la tenue du match contre le Standard le vendredi soir, alors qu'elle a autorisé celui face au Racing Genk dans les mêmes conditions quelques semaines plus tard. Elle demande aux clubs de ne pas utiliser à mauvais escient les autorités communales pour favoriser leurs objectifs sportifs".

17:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot belge |  del.icio.us |  Facebook | | |

FOOT Belge:La Commission éthique vs le Standard

La Commission éthique de la Ligue pro, interpellée par le Standard dès la publication du calendrier des play-off I, a estimé qu'elle ne devait pas se prononcer à chaque fois qu'un club se sent lésé par un calendrier de matches ou une décision fédérale, mais appelle à trouver un solution.
 
"Néanmoins, dans le cas qui lui est soumis", poursuit en effet la Commission éthique, "elle constate que, compte tenu de la proximité de la demi-finale retour de Coupe de Belgique entre le Standard et Gand, à l'enjeu crucial, l'égalité des chances serait mieux respectée si les deux équipes jouaient le même jour le week-end précédent, que ce soit le vendredi, le samedi ou le dimanche. S'en tenant aux seuls critères sportifs, elle ne voit pas pourquoi ce ne serait pas  possible, la sérénité du débat y gagnerait".

Le Standard avait demandé à la commission du calendrier d'avancer son premier match à Anderlecht au samedi 2 avril au lieu du dimanche 3 pour disposer du même nombre de jours de récupération que La Gantoise (qui joue samedi contre le FC Bruges) avant le match retour des demi-finales de Coupe de Belgique le 6 avril entre le Standard et La Gantoise.

La Commission éthique a rajouté qu'"elle sait à quel point le travail de la Commission du calendrier, dans laquelle figure un représentant du Standard, est difficile, et elle demande à toutes les parties plus de compréhension et de fair play. Elle note d'ailleurs que le Standard dispose bien du temps de récupération réglementaire de 72 heures, et que, lors d'autres rencontres de Play off 1, il bénéficiera à son tour d'un jour de récupération supplémentaire. Si la sécurité passe avant tout, la Commission d'éthique s'interroge à propos de l'attitude de la commune d'Anderlecht, qui a interdit la tenue du match contre le Standard le vendredi soir, alors qu'elle a autorisé celui face au Racing Genk dans les mêmes conditions quelques semaines plus tard. Elle demande aux clubs de ne pas utiliser à mauvais escient les autorités communales pour favoriser leurs objectifs sportifs".

17:05 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot belge |  del.icio.us |  Facebook | | |

jeudi, 10 février 2011

Match nul entre la Belgique et la Finlande

WIT.jpgLes Diables Rouges ont été contraints au partage face à la Finlande en match amical mercredi soir, au terme d'une rencontre dominée par la Belgique. Il ne manquait que les buts pour être totalement satisfait.

Axel Witsel a ouvert le score pour les Diables Rouges (photo belga)

L'esprit d'équipe exemplaire dont les Diables ont fait preuve dans un contexte encore plus difficile que prévu, leur vaudra peut-être de se relancer dans la course à la qualification pour l'Euro-2012, lors du déplacement crucial à Vienne le 25 mars. A condition de ne plus se laisser rejoindre dans le temps additionnel comme au Stade Roi Baudouin (4-4), et comme... mercredi contre la Finlande!

Lukaku expédia le premier tir belge sur le gardien à la 3-ème. Et un deuxième, qui obligea cette fois Hradecky à se coucher, à la 5-ème. Un coup franc pour une faute sur Hazard, malmené, permit à Vertonghen de le solliciter à son tour (8-ème). Tout cela n'était pas spécialement dangereux, mais traduisait l'emprise belge, d'ailleurs pas vraiment contestée. Bref l'adversaire acceptait que son camp soit investi jusqu'à une certaine limite, et misait sur la contre-attaque..

WIT.jpg



D'autant que Lukaku, isolé par un Chadli très remuant, manqua une occasion en or à la 16-ème, puis une deuxième sur un centre quasi-parfait de Vertonghen à la 31-ème, et du même coup l'opportunité de changer la physionomie de cette partie fermée. Le public n'attendait d'ailleurs que cela. Gillet tenta sa chance à la 34-ème, mais Hradecky était à la bonne place.

Aucun changement dans le camp belge à la reprise, ni d'ailleurs côté finlandais. On accordait donc de l'importance au résultat de part et d'autre. Hazard et Witsel, puis Hazard et Lukaku, (deux fois) semèrent la panique dans le rectangle finlandais dès l'engagement. Mais Alex Eremenko Jr, idéalement servi par Hämäläinen, manqua une balle de match dans l'autre rectangle à la 54-ème, peu avant les entrées au jeu de Van Damme (pour Gillet) et Mertens (pour Chadli).

Witsel marqua ensuite le but de la délivrance, du moins le croyait-on, en négociant parfaitement un centre de Lukaku (et non l'inverse, l'attaquant ayant signé l'assist pour le milieu de terrain), à l'heure de jeu.
   
Le score serait même passé à 2-0 à la 89-ème, lorsque le poteau renvoya un envoi de Mertens. Au lieu de cela ce fut 1-1 dans les arrêts de jeu, le milieu de terrain du ... Germinal Beerschot Porokara égalisant dans un silence de cathédrale. "Cela aurait dû être 4-2", pestait Georges Leekens, "mais quand on manque des occasions pareilles! Enfin seul le résultat me déçoit ce soir..."

Witsel marqua ensuite le but de la délivrance, du moins le croyait-on, en négociant parfaitement un centre de Lukaku (et non l'inverse, l'attaquant ayant signé l'assist pour le milieu de terrain), à l'heure de jeu.
   
Le score serait même passé à 2-0 à la 89-ème, lorsque le poteau renvoya un envoi de Mertens. Au lieu de cela ce fut 1-1 dans les arrêts de jeu, le milieu de terrain du ... Germinal Beerschot Porokara égalisant dans un silence de cathédrale. "Cela aurait dû être 4-2", pestait Georges Leekens, "mais quand on manque des occasions pareilles! Enfin seul le résultat me déçoit ce soir..."



jeudi, 18 novembre 2010

Des Diables exceptionnels en Russie à l'image de Lukaku!

Les Diables Rouges ont-ils renoué avec leur glorieux passé ? Peut-être bien ! La Belgique a en effet été lukakuCOV.jpgs'imposer à Voronezh face à la Russie de Dick Advocaat. Méritoirement, grâce à deux buts de Lukaku.

Les Diables se souviendront longtemps de ce déplacement en Russie. Bloqués à Moscou par le brouillard, ils n'ont ainsi pratiquemment pas dormi avant de défier l'équipe russe de Dick Advocaat à Voronezh. On pouvait dès lors craindre un manque de fraicheur. La Belgique ne mettait pourtant que trois minutes pour prendre l'avantage: Hazard profitait en effet d'une bourde d'Akinfeev pour servir Lukaku, lequel inscrivait son premier but en équipe nationale !

Le ton était donné, d'autant que les troupes de Georges Leekens faisaient preuve d'une belle motivation, et d'un pressing gênant les Russes. La première petite occasion de la Russie tombait après 20 minutes de jeu, sur une tentative de lob de Bilyaletdinov. Les Diables contenaient cependant bien les offensives d'Arshavin et consorts. Calmes et appliqués, nos compatriotes se ménageaient même plusieurs possibilités de doubler la mise, notamment par Hazard et Lukaku. Bien que plus pressante en fin de mi-temps, les Russes regagnaient les vestiaires menés au score.

Après le quart d'heure de pause, la seconde période débutait à l'image de la première. Les Diables demeuraient bien en place et bloquaient des Russes imprécis. Mis à part un centre dangereux de Pogrebnyak dégagé par Simons, les occasions étaient belges.

Mieux: les Diables dominaient même allégrement des Russes incapables de réagir. C'est dès lors en toute logique que la Belgique doublait la mise à un gros quart d'heure du terme, grâce à une action individuelle de Lukaku ayant résisté à son défenseur avant de tromper le gardien adverse. Si l'équipe de Russie, piquée au vif, se montrait enfin dangereuse dans les ultimes minutes de jeu, l'équipe belge s'imposait finalement haut la main. Un joli pied de né à Advocaat, lequel n'avait pas cru aux Diables...

mercredi, 17 novembre 2010

Belgique:Les Diables Rouges bloqués à Moscou

L'avion des Diables Rouges s'est posé mardi à Moscou en début de soirée plutôt qu'à Voronezh comme initialement prévu en raison du brouillard réduisant la visibilité à moins de 100 mètres à l'aéroport de Voronezh.
Les Belges devront passer la nuit dans la capitale russe avant de reprendre le chemin vers Voronezh en fin de matinée.

La délégation belge avait quitté Bruxelles mardi en début d'après-midi avec une demi-heure de retard pour rejoindre Voronezh, situé à 500km au sud de Moscou pour y disputer - mercredi à 17 heures - un match de préparation contre la Russie de Dick Advocaat.

L'avion a été dévié et s'est posé à Moscou en début de soirée en raison du brouillard recouvrant l'aéroport de Voronezh, en attendant une nouvelle évaluation de la situation atmosphérique au dessus de Voronezh. Mais les conditions météo ne se sont pas améliorées et la délégation belge est contrainte de passer la nuit à Moscou.

lundi, 04 octobre 2010

Le Standard étrille Anderlecht 5-1 !

Leye, Tchité (deux fois), Bokanga et Carcela ont humilié les champions de Belgique. Boussoufa a sauvé l'honneur pour Anderlecht où les choses vont mal puisque les supporteurs ont bloqué le car de leur équipe, le prenant pour cible. Ils réclament la démission d'Ariel Jacobs. Van Holsbeeck a même été blessé par un projectile. Cinq buts à un, un score quelque peu exagéré, sans doute, mais qui témoigne d'un festival offensif des Rouches, bien plus réalistes que leurs adversaires du soir.

Après un début de match en boulet de canon, sur un but de Leye pour sa centième en D1, le match s'est équilibré. Précisons d'ailleurs que ce but était hors-jeu. Il y avait donc des choses à redire à la pause, avec cet avantage léger mais pas forcément immérité au vu de la physionomie du match.

Anderlecht a eu du répondant dans cette première mi-temps, laissant filer l'une ou l'autre belle opportunité d'égaliser. Mais des occasions, le Standard en a eues également via Leye (une frappe sur la barre) ou Tchite, battu dans son duel par Proto. En deuxième période, les Liégeois n'allaient pas tarder à faire le break, par l'intermédiaire de Meme Tchite. Le premier but fut offert par un très bon Carcela, le second mystifiait Proto sur une frappe enroulée dans la lucarne.

Les mauves restaient toutefois dans la partie grâce à Boussoufa qui reprenait un bon ballon de Lukaku pour l'envoyer, de volée, dans la lucarne d'un excellent Bolat. Entre la 66e et la 85e, les choses se compliquaient pour le Standard qui subissait un peu mais continuait à se montrer dangereux dans les contres. Finalement, c'est Bokanga, à peine monté au jeu, qui mettait les siens définitivement à l'abri d'une frappe des 20 mètres. Dans les arrêts de jeu, Carcela fixait la marque à 5-1 d'un très beau tir croisé du droit.

De ce match, on retiendra le très beau jeu du Standard qui s'est réconcilié définitivement avec ses supporteurs. L'inefficacité d'Anderlecht devant le but est quant à elle assez inquiétante, tout comme les lacunes défensives de Mazuch et d'autres. Une chose est certaine, la place d'Ariel Jacobs est plus que jamais remise en question et le championnat plus relancé que jamais puisque le Standard, nouveau troisième, est revenu à un petit point d'Anderlecht.

Enfin, on notera que le jeu a pris le dessus sur la tension, malgré quelques mauvais gestes dus à la frustration des Anderlechtois. Conceiçao et Boussoufa auraient eu une altercation dans les vestiaires, à la mi-temps, mais malgré tout la rencontre est restée fair-play jusqu'au bout et le niveau de jeu proposé fut bien au dessus de la moyenne de notre championnat, ce qui n'est pas toujours le cas dans les matches à enjeu.

Violences : la démission de Jacobs demandée

Les supporteurs mauves sont furieux après la sévère défaite (5-1) des leurs à Sclessin, chez l'ennemi. ils sont des dizaines à avoir bloqué le car des joueurs à la sortie de Sclessin.

Ils clament tous la même chose : "Jacobs démission" et auraient même lancé des projectiles, blessant Herman Van Holsbeeck. Toutes les images de cette altercation sont dans notre galerie photos du match.

mercredi, 05 mai 2010

Football - Georges Leekens reprend en mains les Diables Rouges jusqu'en 2012

Georges Leekens est le nouveau sélectionneur des Diables Rouges, a annoncé l'Union belge de football lundi soir, à l'issue de la réunion de son comité exécutif. La commission technique de l'URBSFA a reçu mandat pour affiner le contrat qui portera jusqu'en juin 2012, soit jusqu'à la fin de l'Euro-2012 en Pologne et en Ukraine. En cas de qualification de la Belgique pour cet Euro, il existe un option pour deux années supplémentaires jusqu'au Mondial du Brésil en 2014. Si le contrat n'est pas encore signé, il doit encore être étudié par les avocats respectifs, toutes les parties sont d'accord.

Le président fédéral François De Keersmaecker espère que Leekens pourra entrer en fonction le plus tôt possible. Il pourrait déjà être au poste lors du match amical contre la Bulgarie le mercredi 19 mai au stade Roi Baudouin. Il continuera à être assisté par le Néerlandais Bert Van Lingen et Marc Wilmots, les adjoints de Dick Advocaat, toujours sous contrat. Seul souci éventuel pour cette rencontre une participation de Courtrai pour le barrage des play-offs les 20 et 23 mai. Georges Leekens, 60 ans, a déjà été poste à la tête des Diables Rouges entre le 11 février 1997 et le 18 août 1999, les Diables Rouges avaient joué 29 matches sous sa conduite. Ils en ont gagné 10, perdu 9 et partagé 10 autres. Il revient donc après une absence de 10 ans et 9 mois.

11:06 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot belge |  del.icio.us |  Facebook | | |

lundi, 19 avril 2010

Anderlecht sacré champion de Belgique pour la 30e fois de son histoire

Anderlecht a été sacré champion de Belgique pour la 30e fois de son histoire à la suite de sa victoire 1-2 sur le terrain du FC Bruges, dans le cadre de la 6e journées des playoffs 1 du championnat de Belgique, dimanche après-midi au stade Jan Breydel.

Jelle Van Damme avait ouvert le score à la 29e minute. Matias Suarez doublait la mise à la 86e. Wesley Sonck réduisait l'écart à dans les arrêts de jeu, trop tard pour empêcher les Bruxellois de décrocher les lauriers nationaux dans la Venise du Nord. Anderlecht compte désormais 49 points et ne peut mathématiquement être rejoint par le FC Bruges, 2e avec 35 points, alors qu'il reste quatre matches à jouer. Le Sporting bruxellois a décroché son 30e titre national, le 1er depuis 2007 et le 1er depuis que l'équipe est entraînée par Ariel Jacobs. Anderlecht disputera le 3e des quatre tours préliminaires de la prochaine Ligue des champions, avec le statut de tête de série. Le FC Bruges doit maintenant tenter de consolider sa 2e place, synonyme de qualification pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, mais sans le statut de tête de série.
La 2e place de Bruges est menacée par Saint-Trond, vainqueur 1-0 de Courtrai samedi, et La Gantoise, qui reçoit Zulte Waregem dimanche en clôture de la 6e journée (18h00). Les Canaris et les Buffalos comptent 33 points. Courtrai pointe au 5e rang avec 26 points, Zulte Waregem est 6e avec 24 points. (RKO)

13:42 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot belge |  del.icio.us |  Facebook | | |

samedi, 31 octobre 2009

Les entraîneurs de l'Excelsior Mouscron démissionnent en bloc

pict_200872.jpgLes entraîneurs ont fait part de leur décision, vendredi soir, à l'issue de la rencontre avancée de la 13e journée du championnat de Belgique disputée à domicile face au Standard (0-0). L'entraîneur Serbe Miroslav Djukic a expliqué que les conditions de travail n'étaient plus tenables.

Mardi soir la Commission des Licences de l'Union belge de football avait retiré sa licence à l'Excelsior, à cause de dettes toujours existantes. Le club a fait appel de cette décision. Estimant qu'il n'était plus possible de motiver ses troupes dans de telles conditions, le coach a préféré jeter le gant, entraînant dans son sillage, son adjoint-traducteur franco-espagnol Raymond Henric-Colle, et les Espagnols José Marcaros (préparateur physique) et Juan Sanchez Moreno (secrétaire technique), ainsi que le directeur technique italien Amadeo Carboni. Une décision que Miroslav Djukic annonce "irrévocable". Selon "Le Soir", l'entraîneur des gardiens, Hans Galjié, hésiterait encore à se joindre à ses confrères.

Vendredi l'appel de l'Excelsior sera étudié à l'Union belge. Mais le club disposera de la possibilité en cas de nouvelle décision négative, de déposer un recours devant la Commission belge d'arbitrage su sport du COIB, ce qui pourrait donner encore jusqu'à trois semaines de sursis au club mouscronnois. La formation pourrait ainsi tout à fait disputer la rencontre de samedi prochain à Malines et boucler le 1er tour du championnat par un derby hennuyer le 21 novembre à Mouscron face à Charleroi.

12:29 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot belge |  del.icio.us |  Facebook | | |

lundi, 15 décembre 2008

Championat belge:Le Standard donne une raclée à Bruges

16e journée Vainqueurs à Roulers (0-3), les Mauves sont champions d’automne et comptent 4pts d’avance sur le Standard qui a rejoint à la 2e place le Club après sa démonstration (1-4) sur la pelouse des Brugeois. standard.jpg

Anderlecht a dû attendre la 63e minute pour trouver l’ouverture sur le terrain de Roulers, la lanterne rouge, pourtant réduit à 10 après l’exclusion de son gardien Jurgen Sierens (41e). C’est Jonathan Legear qui a marqué ce premier but. Jan Polak (81e) et Bart Goor (90e) ont assis le succès (0-3) des Mauves assurés d’être champions d’automne dès la 16e journée au terme de laquelle ils comptent 4 points d’avance sur Bruges et le Standard dont le duel, dans l’après-midi, a tourné à la démonstration du club liégeois.

Ce « choc » de la 16e journée a commencé sans temps mort et, dès la 1re minute, le Standard aurait pu prétendre à un penalty en sa faveur. Finalement, il a fallu attendre la 32e pour voir Steven Defour ouvrir la marque d’un maître tir (0-1). Cinq minutes plus tard, Igor Camargo a fait 0-2 pour les Rouches qui ont perdu Marcos victime d’une très vilaine faute de Sonck, seulement sanctionné d’une carte jaune. Dans les arrêts de jeu de cette première période, Milan Jovanovic, sur coup franc, a assommé les Brugeois (0-3).

Après le repos, Laszlo Bölöni est allé s’installer au milieu des supporters brugeois dont le calvaire a continué. Leur gardien Stijnen est exclu (rouge directe) pour une agression sur de De Camargo et, dans les minutes qui suivent, Mbokani fait 0-4 (72e).

Philippe Clement a atténué un peu la sévérité (1-4, 82e) de la démonstration qu’est venu de donner le Standard qui se replace en championnat à la hauteur des Brugeois (2es avec 31 points).


09:52 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot belge |  del.icio.us |  Facebook | | |