Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 22 avril 2014

Lettre ouverte à monsieur Idrissa SECK

Nous ne sommes pas surpris, et personne ne l’est d’ailleurs quant à votre dernière mise en scène. Et même si nous l’étions monsieur SECK, vous avez révélé encore une fois votre aptitude à vociférer des méchancetés à l’endroit du président Macky Sall que le peuple sénégalais a choisi en vous disqualifiant dès le premier tour des élections de 2012.

Vous avez révélé en plus votre nature pitoyable à accepter difficilement la volonté divine et celle émise par le peuple sénégalais le 25 Mars 2012.

Idrissa le tortueux, Idrissa le populiste ; que ne feriez-vous pas pour être un jour président de tous les sénégalais ? Ce rêve que vous avez toujours nourri : « Born to be a president », « IDY 4 President » tarde à se réaliser.

Votre aigreur et votre mélancolie ont fait de vous un haineux au point de prendre les dignes fils de ce pays pour des demeurés sous l’emprise d’une amnésie totale.

Comment confier la tête de notre cher Sénégal à quelqu’un qui n’est même pas capable de gérer lui-même une mairie ?

Quelqu’un qui s’est comporté en criminel économique avec nos deniers publics et qui de surcroit nous nargue depuis des années.

Acteur habile est inégalable dans ce grand théâtre de la politique pour les nuls, monsieur SECK assimile et excelle dans son rôle de tartuffe dans la scène politique sénégalaise.

Jamais vous ne ratez l’occasion de nous faire oublier le préjudice financier que vous nous avez fait subir. Ce butin digne d’Ali Baba et les quarante voleurs vous permet aujourd’hui de voyager tout frais payer par l’argent du contribuable, de dignes fils de ce pays.

Votre conscience n’est pas tranquille et ne saurait l’être, je le sais et vous le savez, même si vous faites abstraction de votre état d’esprit : les faits sont têtus.

Non Monsieur Seck, votre seule et unique maladie n’est pas le quotidien des Sénégalais mais le vôtre. Votre état psychologique hanté partout et tout le temps par cet acte ignoble, cette forfaiture qui vous a valu un séjour carcéral et que votre non-lieu ne peut effacer dans la conscience des Sénégalais.

Oui votre retour est souhaité par vous-même et vos acolytes et répond à une stratégie d’être au pays avant Maître WADE pour ne pas se faire oublier. Bien vu mais les Sénégalais vous voient tous les deux comme les marionnettes d’un cirque qui a connu son épilogue le 25 Mars 2012.

Retrouvaille pour retrouvaille, ce sera du déjà vécu avec vous deux mais la vérité triomphe toujours. Le simulacre de vérité auquel vous voulez nous faire adhérez sera vain.

Nous vous invitons au travail pour vous faire pardonnez par ce vaillant peuple sénégalais à qui vous devez votre existence actuelle inespérée.

 

IBRAHIMA MBODJI

mardi, 22 novembre 2011

POURQUOI IDRISSA SECK CRAINT LE PRESIDENT MACKY SALL ?

Les réponses à cette question ne sont pas tombées ex-nihilo. Elles sont laboutissement dun long processus de réflexions et danalyses relatives au comportement théâtral du candidat idrissa seck qui, depuis un certain temps, conscient de la courbe descendante de son électorat à cause de sa tortuosité son inconstance et ses « deals » avec Wade, tire sur le candidat de lAlliance Pour la République (APR) LE PRESIDENT MACKY SALL qui, aujourdhui, demeure et reste aux yeux des sénégalais le candidat idéal pour un Sénégal nouveau, émergent dans la paix et la stabilité en vue de lélection présidentielle de 2012 doù cette crainte manifeste et affichée didrissa seck.

En effet, cette crainte a commencé par une jalousie honteuse envers LE PRESIDENT MACKY SALL vu que ce dernier a connu une ascension fulgurante (D.G.DE PETROSEN, MINISTRE DE LENERGIE, DES MINES ET DE LHYDRAULIQUE, MINISTRE DETAT MINISTRE DE LINTERIEUR, PREMIER MINISTRE, PRESIDENT DE LASSEMBLEE NATIONALE).

Sy ajoute son appui décisif au premier mandat de wade avec des réalisations concrètes et palpables doù la visualisation de ses grands projets. Cette dernière (la visualisation des projets de wade) a permis au PRESIDENT MACKY SALL de  réélire le PRESIDENT WADE dés le premier tour à lélection présidentielle du 26 février 2007 avec 56% contrairement à Idrissa seck qui na pas élu wade(34%) car neurent été les 17% de Moustapha Niasse au second tour wade ne serait jamais élu Président en 2000.

Je tiens à préciser que le meilleur résultat électoral de Wade a été obtenu le 26 février 2007 sans Idrissa Seck et ceci sous le directoire du Président Macky SALL grâce à sa compétence et son engagement à servir le Sénégal.

Qui plus est, après avoir présidé lAssemblée Nationale avec une volonté affichée dapporter une rupture ce qui lui a valu sa défénestration, le Président Macky SALL a choisi de se départir de toutes les fonctions obtenues sous les couleurs du PDS et crée son parti lAPR avec un entourage constructif :Alioune Badara Cissé, Moustapha Diakhaté, Professeur Luc Sarr, Mbaye Ndiaye,diéne farba sarr, Moustapha Cisse Lo, makhmouth Saleh, Benoit Sambou, Seydou Gueye etc.

contrairement à Idrissa seck qui est lalpha et loméga de son parti rewmi qui nexiste que de nom. En vérité, Idrissa Seck na jamais voulu créer un parti politique, il a toujours cru comme aujourdhui dailleurs que Wade va lui donner le PDS et le pays.

Toutefois, il convient de mettre en exergue, trois mois après la création de son parti lAPR le 01 décembre 2008 le président Macky Sall a participé aux locales du 22mars 2009 et remporte toutes les localités de Fatick son fief, la ville de Gossas, 12 collectivités locales au nord du pays, 03 au sud ainsi que toutes les grandes villes du pays dans le cadre de la coalition Benno Siggil Sénégal contrairement à Idy qui a difficilement gagné à Thies et perdu beaucoup de points.

Après cette victoire éclatante de lAPR aux locales du 22 mars 2009 alors que le parti venait de naitre, le Président Macky SALL a fait deux tournées nationales et dans la diaspora au moment où Idy négociait avec Wade pour son retour au PDS et dans le gouvernement. Sur ce, je tiens à rappeler et préciser quil ya eu deux combats :

- Lun sur le terrain politique que le président Macky Sall a choisi et  gagné incontestablement;

- lautre un raccourci vers le palais  que Idy a préféré et perdu sous lœil vigilant des sénégalais.

Il est admis que, Idrissa Seck convaincu après avoir déclaré à tort dêtre lactionnaire majoritaire du PDS, une fois linvalidité de la candidature de Wade en 2012,la majorité des responsables du PDS se rangeront derrière le Président Macky SALL.Cest pourquoi après léchec de ses négociations avec Wade sur le ticket présidentiel le 23 juin 2011,Idrissa Seck dans un point de presse le 30 juin 2011 disait je le cite « il ya deux responsables du PDS qui sollicitent lélectorat du parti  Idrissa Seck et  Macky SALL. Ce dernier est à Benno alors que moi Idy je suis resté au PDS quelque soit la situation » une manière de mettre en mal le Président Macky Sall avec le PDS. Quelle comédie !

Voila quelques raisons objectives qui empêchent à Idrissa SECK de dormir et le contraignent à vouloir ternir limage du Président Macky SALL qui depuis longtemps joue la carte de la probité, de la constance et de la sincérité avec Benno et les sénégalais. Le débat sur lunicité et la pluralité de la candidature au sein de Benno Siggil Sénégal en est une évidente illustration. Ce qui confirme la lucidité du PRESIDENT MACKY SALL

Sur les fonds de Taiwan, le Président Macky Sall a été très clair dés le début. Les sénégalais se souviennent encore de son invitation à lémission « Grand Jury » de la RFM et« si on en parlait» de la  TFM où il disait je le cite « je suis prêt à éclairer la lanterne des sénégalais si lassemblée nationale me convoque à une session extraordinaire. »

Maintenant, je comprends lattitude d Idrissa Seck qui, étant un politicien pur et dur, conscient quil na aucune chance de remporter la présidentielle de 2012 devant le président Macky SALL et même devant le PS et les autres candidats, devant se justifier aux yeux des sénégalais sur les fonds politiques, les chantiers de Thies et ses deals avec Wade sactive de façon répétitive à vouloir  salir limage du Président Macky Sall dés lors que ses masques sont tombés, ses mensonges, ses contrevérités, ses manipulations et ses intoxications sont connus et que la vérité a éclaté au grand jour.

 

SEYDOU DIOUF

APR DAKAR-PLATEAU

VIVE LE PRESIDENT MACKY SALL/VIVE LE SENEGAL

77 571 18 64

mardi, 29 juin 2010

Nouveau gouvernement : La déception des proches de Idy, Moustapha Guirassy renforcé

idy_seck_rewmi_3.jpgDans le camp de Idrissa Seck, c'est encore la surprise : alors que certains de ses hommes s'attendaient à intégrer le nouveau gouvernement, ils ont été à nouveau zappé par le patron. Pourtant, selon des informations recueillies de bonnes sources, deux noms de proches de l'ancien premier ministre étaient avancés comme devant intégrer la nouvelle équipe. "Idrissa Seck, personnellement ne veut pas de poste, mais ses proches veulent bien intégrer l'équipe gouvernementale pour matérialiser le retour de idy auprès de Wade". D'autres sources avancent qu'en réduisant le nombre de ministres d'Etat à la présidence, Wade voudrait bien faire de la place pour Idy, qui "trouverait pléthorique le nombre de ministres avec cette casquette à la Présidence".

L'homme heureux avec ce remaniement, c'est Moustapha Guirassy. En effet, il vient de bénéficier du portefeuille des télécommunications retiré à Agne qui quitte le gouvernement. Moustapha Guirassy est désormais ministre de l'information, des télécommunications et des postes. Il reste le porte-parole du gouvernement.