Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 27 juin 2017

France:Le FN au bord du gouffre financier

Le Front national doit rembourser six millions d’euros à Jean-Marie Le Pen et 9 millions à son prêteur tchéco-russe.

L'arrivée en fanfare de ses huit députés à l'Assemblée nationale masque la situation délicate du Front national. Le parti de Marine Le Pen devrait sortir essoré des échéances électorales de 2017 avec un trou dans la caisse de 4 à 5 millions d'euros. Le trésorier du parti, Wallerand de Saint-Just, refuse de confirmer le chiffre. "Nous ne donnons pas d'indications sur nos comptes", balaie-t-il. Mais plusieurs cadres du mouvement admettent que "le manque" est "de cet ordre-là"… Avant les législatives, Axel Loustau, l'imprimeur et ami de Marine Le Pen, élu régional en Ile-de-France et associé en affaires avec Frédéric Chatillon, Wallerand de Saint-Just, Jean-François Jalkh, l'un de ses vice-présidents, ont actionné leurs réseaux pour trouver des fonds. En vain. Du coup, Marine Le Pen a envoyé courriers et ­e-mails à l'ensemble de ses militants, adhérents et sympathisants pour les inviter à souscrire un "emprunt patriotique". Ceux qui verseront une somme exorbitante supérieure à 75.000 euros auront même droit à un dîner privé avec la présidente! Les apporteurs les plus modestes, 1.500 euros au minimum, pourront se féliciter d'avoir participé au sauvetage du parti… Accordés pour une durée d'un an, les prêts seront rémunérés à terme à 3%.

14:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fn, le pen |  del.icio.us |  Facebook | | |

Écrire un commentaire