Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 14 mars 2015

USA : ça va encore trop mal entre noirs et blanc à Ferguson

ferguson.jpgLa presse américaine revient sur les récents incidents entre citoyens noirs et policiers à Ferguson. "The problem is bigger than Ferguson", pour le New York Times, le problème va bien au delà de la seule ville de Ferguson. Dans son édito, le journal revient notamment sur ce rapport accablant du ministère de la Justice qui a mis au jour un système raciste et discriminatoire dans cette ville à majorité noire. Mais ce mode de fonctionnement n’est pas propre à cette municipalité aux Etats-Unis souligne le quotidien. Dans certaines villes voisines, les citoyens pauvres et les minorités font systématiquement l’objet d’amendes de la circulation. Ainsi dans le Comté de Ferguson, dans 90 municipalités, 40% des recettes proviennent d’amendes de la circulation et d’infractions mineures. Le journal prône des mesures radicales : faire le ménage parmi les dirigeants politiques de Ferguson et assigner en justice ces municipalités aux pratiques condamnables.

La presse locale semble quant à elle désabusée. Le Saint Louis Post Dispatch revient sur le mot "franchise" prononcé par le chef de la police locale après les tirs qui ont visé deux policiers. Plus de franchise permettrait selon lui de rapprocher les minorités à Saint Louis, de comprendre les problèmes qui existent et de trouver des solutions pour aller de l’avant. Alors répond l’éditorialiste, non sans un pointe d’ironie : plus de franchise et de dialogue n’auraient-ils pas permis d’éviter il y a huit mois la mort de Michael Brown abattu par un policier ? Tout cela arrive bien un peu tard …

10:41 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usa

Les commentaires sont fermés.