Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 avril 2021

De Bruyne et Benteke rejoignent le mouvement: le sport anglais BOYCOTTE les réseaux sociaux

Écran noir sur les réseaux sociaux: plusieurs sportifs et clubs, principalement anglais, ont lancé vendredi un mouvement de boycott prévu pour durer tout le week-end afin de protester contre les injures en ligne, notamment le racisme.

Le club de football de Manchester United, le septuple champion du monde de Formule 1 Lewis Hamilton, mais aussi la Fédération internationale de tennis et même l'UEFA: après les menaces depuis plusieurs semaines, le mouvement sportif est passé aux actes vendredi.

Les injures et insultes envers les joueurs sur les réseaux sociaux ont été multipliées par 4,5 depuis septembre 2019, a dénoncé vendredi Manchester United: 86% des publications visées comprenaient des injures racistes, et 8% étaient homophobes ou transphobes. Les Mancuniens Anthony Martial et Marcus Rashford en ont notamment été la cible.

Les Red Devils ont décidé de ne pas alimenter leur compte Facebook, Twitter et Instagram ce week-end en signe de protestation.

Le club sera loin d'être le seul à se déconnecter. "A partir de 15h00 aujourd'hui (en Angleterre, 14h00 GMT ndlr), nous allons arrêter d'alimenter nos réseaux sociaux et nous resterons silencieux jusqu'au mardi 4 mai", a décidé vendredi la Premier League anglaise.

"Nous prenons cette position, avec la communauté du football, pour lutter contre les injures en ligne et la discrimination sur les réseaux sociaux", a justifié l'organisation.

Les clubs de la première division anglaise ont également annoncé avoir pris des sanctions contre six personnes accusées d'avoir injurié l'attaquant sud-coréen de Tottenham Son Heung-min sur les réseaux sociaux.

Écrire un commentaire