Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 24 juin 2017

Jean-Marie Le Pen règle ses comptes ! Le Président d'honneur du Front National s'en est pris à Marine Le Pen sa fille, et à sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen dans son journal de bord.

La famille Le Pen semble définitivement brisée. En effet, dans son journal de bord, Jean-Marie Le Pen, n'a pas hésité à s'en prendre violemment à sa fille Marine Le Pen, mais aussi à sa petite fille Marion Maréchal-Le Pen. Il dénonce ainsi la "paranoïa" de la première, et la "lâcheté" de la seconde. 

Et comme à son habitude, le Président d'honneur du Front National n'y va pas de main morte : "Je pensais honnêtement que Marine Le Pen avait intégré la réalité des deux échecs qu'elle a subis mais qu'elle semble par paranoïa avoir transformés en succès, paraît-il, et que cette réflexion allait l'amener probablement à admettre au sein du bureau politique des débats qui n'avaient pas jusque-là eu l'occasion de se dérouler, malheureusement." Jean-Marie Le Pen ne semble pas digérer le fait de s'être vu interdire l'entrée au bureau national du Front National le 20 juin dernier... Il ajoutait : "Eh bien, pas du tout ! Marine Le Pen n'a pas changé d'opinion. Elle est toujours sûre d'elle-même et dominatrice et malgré les échecs, elle tient à ne surtout pas en discuter avec qui que ce soit."

Marion Maréchal-Le Pen en prend aussi pour son grade

Marion Maréchal-Le Pen, qui a décidé de se retirer de la vie politique, a aussi été attaquée dans cette vidéo. Le patriarche ne comprend pas sa décision de ne pas s'être présentée aux législatives : "C'est courage, fuyons !". Il assène : "L'un a menacé de partir (Florian Philippot). L'autre, qui était la plus populaire, s'est retirée sans qu'on sache très bien pourquoi, perdant d'ailleurs à cette occasion son siège, le siège de Carpentras, qui est passé à un autre parti." Un crédo pour Jean-Marie Le Pen : la politique avant la famille.  

 
 
 

Écrire un commentaire